Michel Debré

La Cinquième République, notre meilleur atout pour réformer le capitalisme

29 juillet 2010 // 0 commentaire

Dimanche, un membre du bureau national du Parti Socialiste, Philippe Baumel, a plaidé pour l’instauration d’une Sixième République, seule solution, selon lui, à la crise que nous traversons. Et si, au contraire, cette Constitution était notre meilleur atout pour l’avenir ? Un problème de pratique, pas de Constitution. Philippe Baumel n’y va pas par quatre chemins : pour lui, « la Ve République n’en finit plus de finir de la réduction du destin de la nation à une collection d’itinéraires individuels. L’étalage des ambitions individuelles égotistes, le flirt avec l’argent, l’appétit de notoriété, la passion pour le faire savoir et le mépris pour les savoir faire, l’étalage des signes extérieurs de réussite donnent à la fin de la Ve République un coté tragi-comique qui rappelle les derniers jours de Concini à la Cour de France ». [...]

1952 – 2005

20 août 2009 // 0 commentaire

… troublantes similitudes. Mai 2005 :  les Françaises et les Français ont infligé une défaite cinglante au pouvoir UMPS et à Jacques Chirac totalement investi, eu [...]
1 2 3