Chronologie de la 5e République sous Charles de Gaulle (5)

Gaullisme.fr vous propose en plusieurs épisodes « la chronologie de la Ve république sous Charles de Gaulle ». Les principales dates vous sont proposées accompagnées de commentaires succincts ou plus détaillées (Liens sur Gaullisme.fr). Gaullisme.fr éditera 2 épisodes par mois jusqu’au décès du général de Gaulle, le 9 novembre 1970.

 

Gaullisme.fr vous propose en plusieurs épisodes « la chronologie de la Ve république sous Charles de Gaulle ». Les principales dates vous sont proposées accompagnées de commentaires succincts ou plus détaillées (Liens sur Gaullisme.fr). Gaullisme.fr éditera 2 épisodes par mois jusqu’au décès du général de Gaulle, le 9 novembre 1970.

 

 Janvier à Juin 1960

canada1960

1er janvier : Le Cameroun accède à l’indépendance.

3 janvier : Promulgation de la loi d’aide à l’enseignement privé.

4-11 janvier : Séjour privé du général de Gaulle à l’hôtellerie de La Celle près de Brignoles dans le Var.

18 janvier : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec MM. Modibo Keita, président du Mali, Mamadou Dia, Premier ministre du Sénégal, et Léopold Senghor, président de l’Assemblée fédérale du Mali.

22 janvier : L’affaire Massu.
Convoqué à Paris à la suite d’une interview à un journal munichois critiquant la politique algérienne du général de Gaulle et mettant en doute l’obéissance de l’armée au gouvernement français, le général Massu, malgré un démenti de certains propos qui lui ont été prêtés, est démis de ses fonctions à la tête du corps d’armée d’Alger. Entretien du général de Gaulle à l’Élysée avec M. Mamadou Dia, Premier ministre du Sénégal.

24 janvier : À la suite du départ du général Massu, des civils en armes dressent des barricades à Alger et s’enferment dans un réduit.

25 janvier : Allocution radiodiffusée à l’Élysée du général de Gaulle pour condamner l’émeute. Les musulmans refusent généralement de s’associer aux manifestations des Européens.

28 janvier : Visite du général de Gaulle au Conseil d’Etat.

29 janvier : Allocution radiotélévisée à l’Élysée du général de Gaulle pour expliquer au pays sa politique algérienne et donner l’ordre à l’armée d’intervenir.

2 février : Reddition du « camp retranché » d’Alger.

3 février : Le Parlement vote des pouvoirs spéciaux au gouvernement de M. Debré pour l’Algérie.

5 février : MM. Jacques Soustelle et Bernard Cornut-Gentille sont démis de leurs fonctions ministérielles.

10-15 février : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec MM. Houphouët-Boigny, président du Conseil de l’Entente, Tsiranana, président de la République malgache, Léopold Senghor, président de l’Assemblée fédérale du Mali, Lisette, vice-président du gouvernement du Tchad, Kreiski, ministre autrichien des Affaires étrangères.

11-18 février : Voyage de M. Khrouchtchev en Inde, en Indonésie et à Cuba auxquels l’URSS accorde des crédits importants.

12 février : Message du général de Gaulle à M. Segni, président du Conseil italien, sur les questions européennes.

13 février : Explosion de la première bombe atomique française à Reggane (Sahara).

15-18 février : Voyage officiel en France de M. Prado, président de la république du Pérou.

18-23 février : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec MM. Tsiranana, président de la République malgache, Moktar Ould Daddah, Premier ministre de Mauritanie, Houphouët-Boigny, président du Conseil de l’Entente, Hamani Diori, Premier ministre du Niger, Hubert Maga, Premier ministre du Dahomey, et Maurice Yaméogo, Premier ministre de Haute-Volta.

22-23 février : Voyage du général Eisenhower en Amérique latine.

25-28 février : Visite du général de Gaulle à Albi dans le Tarn ; à Carcassonne et Narbonne dans l’Aude ; à Alès, Nîmes et Le Vigan dans le Gard ; à Lodève, Béziers, Sète et Montpellier dans l’Hérault ; à l’École de l’Air de Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône.

3-7 mars : Tournée du général de Gaulle en Algérie au poste de commandement d’Hadjer-Mafrouch, à Catinat et Redjar, à Aumale et Batna, au poste des Aziz dans l’Algérois et aux postes de commandement du bled durant les deux derniers jours. Il prend position pour une « Algérie algérienne ».

12-13 mars : Entretiens du général de Gaulle à Rambouillet avec M. Macmillan, Premier ministre britannique.

15 mars : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec les présidents des États de la Communauté.

18 mars : Après avoir reçu les présidents des groupes de l’Assemblée nationale, le Général les informe qu’il ne prendra pas de décret pour une convocation anticipée du Parlement sur les problèmes agricoles.

21-30 mars : Violences entre communautés noires et émeutes contre l’apartheid en Afrique du Sud.

21 mars-4 avril : Le général de Gaulle préside à l’Élysée la septième session du Conseil exécutif de la Communauté à laquelle participent lei douze chefs de gouvernement des Républiques africaines et malgache. Signature de divers accords portant sur l’indépendance de ces États et la coopération avec eux. Débats sur les mesures économiques et financières envers la Guinée. Nomination de M. Jacques Foccart à la fonction de secrétaire général de la Communauté.

23 mars-3 avril : Visite officielle en France de M. Nikita Khrouchtchev. Président du Conseil de l’Union des républiques socialistes soviétiques.

1er avril : Seconde explosion nucléaire française à Reggane (Sahara).

5-8 avril : Voyage du général de Gaulle en Grande-Bretagne au cours duquel il remet à S.M. la reine Élisabeth II la croix de la Libération attribuée à son père le roi George VI. Visite à S M la reine mère à Clarence House et à sir Winston et lady Churchill au 28 Hyde Park Gate. Réceptions du London Country Council et du Westminster Council à Saint-James’Palace, du Lord Maire de Londres au Guildhall, de l’Association des Français libres à Canton Gardens, de la Franco-British Society et de l’Alliance française à Lancaster House. Discours à Westminster Hall et réception de S M la Reine et de S A R le duc d’Édimbourg à l’ambassade de France.

12 avril : Entretien du général de Gaulle à l’Élysée avec M. Mac Cone, président de la Commission de l’Énergie atomique des États-Unis.

13 avril : Courrier à Harold Macmillan concernant le marché commun

15 avril : Entretien du général de Gaulle à l’Élysée avec M. Nash, Premier ministre de Nouvelle-Zélande.

18 avril-4 mai : Voyage du général de Gaulle « aux Amériques »

27 avril : Le Togo accède à l’indépendance.

8 mai : Le général de Gaulle préside à l’Arc de Triomphe la cérémonie commémorative de la victoire de 1945 et s’entretient à l’Élysée avec le pandit Nehru, Premier ministre de l’Inde.

11 mai : le général de Gaulle préside à Saint-Nazaire le lancement du paquebot France.

14-15 mai : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec MM. Khrouchtchev, le chancelier Adenauer, le général Eisenhower et M. Macmillan.

16-17 mai : Ouverture de la conférence au sommet à Paris. M. Khrouchtchev quitte la conférence après s’être exprimé en termes violents sur l’affaire d’un avion d’observation américain U2 tombé en territoire soviétique probablement quinze jours auparavant. Les quatre Occidentaux publient un communiqué commun constatant que la conférence se sépare sans avoir pu commencer.

18-21 mai : Entretiens du général de Gaulle à l’Élysée avec MM. Khrouchtchev, Adenauer, Eisenhower et avec M. Spaak, secrétaire général de l’OTAN.

24 mai : Promulgation d’un décret relatif à l’intéressement des travailleurs à l’entreprise.

27 mai : L’armée prend le pouvoir en Turquie.

31 mai : Allocution radiotélévisée du général de Gaulle à l’Élysée sur la situation internationale après l’échec de la conférence au sommet.

1er – 4 juin : Entretiens du général de Gaulle avec les chefs des États africains et malgache qui, au Sénat de la Communauté, demandent leur indépendance par modification de l’article 12 de la Constitution. Le général de Gaulle déclare que la Communauté prendra une forme nouvelle après l’accession à l’indépendance des États de l’Entente (Côte-d’Ivoire, Dahomey, Haute-Volta, Niger).

7 juin : Entretien du général de Gaulle avec le prince Abdul Rahman, Premier ministre de Malaisie.

12-21 juin : Le général Eisenhower se rend en visite aux Philippines, à Formose et en Corée du Sud. Il renonce à aller au Japon où éclatent des émeutes antiaméricaines.

14 juin : Allocution radiotélévisée du général de Gaulle à l’Élysée consacrée aux questions économiques, à l’Algérie et à la Communauté.

17 juin : Entretien du général de Gaulle à l’Élysée avec M. Ben Gourion, chef du gouvernement israélien

18 juin : À l’occasion de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940, le général de Gaulle inaugure le mémorial de la France combattante au Mont-Valérien.

20 juin : Entretien du général de Gaulle à l’Élysée avec S M le roi du Népal. Accession de la Fédération du Mali à l’indépendance.

22-24 juin : Voyage officiel en France de M. Frondizi, président de la République argentine.

24 juin : Le général de Gaulle reçoit à l’Élysée les dirigeants du Conseil de l’Entente (Côte-d’Ivoire, Dahomey, Haute-Volta et Niger).

25-29 juin : Entretiens sans résultat à Melun entre les représentants du gouvernement français et de la rébellion algérienne.

26 juin : Accession de Madagascar à l’indépendance.

30 juin : Le général de Gaulle adresse à N. Khrouchtchev une lettre relative aux relations entre la France et l’URSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*