Qui sont les fainéants de Macron ?

C'est depuis Athènes qu'Emmanuel Macron a lancé la polémique sur les « fainéants ». / Photo AFP

La phrase malheureuse du président de la République contre les opposants à la loi travail continue à alimenter une polémique qui ne dégonfle pas.

Emmanuel Macron aurait voulu faire enfler les rangs de la manifestation de mardi contre la loi travail n°2* qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Merci Emmanuel !

Il faut sauver le soldat Macron !

Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement sort les rames pour justifier les mots de Macron. Plusieurs conseillers accompagnaient Emmanuel Macron en Grèce ; juste après le discours, leurs réponses sont restées vagues. « Ça concerne ceux qui veulent bloquer son projet européen » nous dit l’un… « Ce sont tous ceux qui bloquent en Europe et en France » nous dit un autre… « Chacun se reconnaîtra« .

« Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes«  a déclaré, petit sourire aux lèvres, le Président de la République. Le lendemain, au Palais l’Élysée, c’était « en marche arrière toute » ! Tentant de minimiser cette phrase, l’entourage du président a fait savoir que les fainéants sont « ceux qui étaient au pouvoir ces quinze dernières années et qui n’ont rien fait » et non pas les Français. Explication fébriles et vaines ! Nous n’oublierons pas.

Après la presse et les médias, les réactions de la classe politique continuent à pleuvoir notamment sur les réseaux sociaux.

Macron vient à la rescousse de MLP. Alors que Marine Le Pen se trouve en réelle difficulté devant ses propres troupes, l’ex-candidate du FN s’est emparée des propos du Chef de l’État pour s’attaquer à la politique du gouvernement : « Emmanuel Macron traitait de fainéants ceux qui refusent de se plier à sa politique de précarité à perpétuité » a-t-elle lâché.

Pour Martine Aubry, la maire de Lille, les propos d’Emmanuel Macron s’apparentent à du « mépris » et de l’ »ignorance ». De son côté, Berger (Patron de la CFDT) répond à Macron qu’il n’est pas « fainéant« .

Sur Médiapart, Eric Labbé y va fort : « Le Président Macron est un boutonneux fainéant, cynique et extrémiste !« 

Le leader des Insoumis voit, quant à lui, sa tâche facilitée pour appeler aux rassemblements de septembre contre les ordonnances Travail. Jean-Luc Mélenchon a ainsi lancé : « Fainéants, tous dans la rue les 12 et 23 septembre ! » en référence aux manifestations respectives de la CGT (mardi) et de son parti. Le leader du parti communiste, Pierre Laurent, a assuré de son côté qu’Emmanuel Macron « n’aime pas les Français« .

Une longue liste de dérapages

Ce faux pas sémantique n’est pas le premier de la part de celui qui était tantôt ministre de l’Économie sous Hollande, puis candidat et maintenant président de la République. On se souvient des « gens qui ne sont rien » que l’on croise dans les gares mais aussi de son déplacement dans l’Hérault où il avait lancé à deux grévistes : « Le meilleur moyen de se payer un costard, c’est de travailler » provoquant un échange d’une extrême tension. Sans parler de l’allusion au « kwassa-kwassa » qui ramènent peu de poisson mais des migrants comoriens… Et sans oublier les illettrées de chez Gad.

Opposé à la loi travail, je suis donc fainéant, ou cynique, ou extrême. Peut-être, et ce serait catastrophique, les trois à la fois. Il faut donc que je me ressaisisse ; mais ma « détermination est absolue », n’en déplaise à Emmanuel.

Alain Kerhervé


* Après celle d’El Khomri (Lire ICI mon Édito du 22 février 2016)


 

Un président « raté » pour le New York times

Dans une tribune publiée dans le prestigieux quotidien américain, un professeur d’université dresse un premier bilan très dur sur la façon de gouverner d’Emmanuel Macron. Après avoir suscité « un espoir », Chris Bickerton qui enseigne la science politique, prédit qu’Emmanuel Macron sera lui aussi un « président français qui a échoué ». Le professeur pointe un « projet politique entier bien trop concentré sur sa personnalité ».

Source « La Dépêche »

6 commentaires sur Qui sont les fainéants de Macron ?

  1. Michel Chailloleau // 12 septembre 2017 à 10 h 47 min //

    Comment un chef d’Etat, élu par 1 Français sur 4, donc illégitime, peut il insulter, d’un pays étranger de plus, les Français en les traitant entre autres de fainéants? Il est grand temps qu’il apprenne la politesse et le respect sinon il aura le retour rapidement. Dès aujourd’hui il faut que les « fainéants » aillent manifester leur mépris pour ce dictateur en puissance. En effet, à Nantes notamment, la préfète, a pris des mesures soi-disant pour maintenir l’ordre, mais surtout pour empêcher les manifestants de se montrer. Est ce cela la démocratie??

  2. Macron traite aujourd’hui ses opposants d’ « extrémistes », et Castaner embraye en traitant le journaliste très critique C. Bickerton de fan de le Pen avec des arguments oiseux. Ce n’est rien d’autre que de la manipulation : » moi ou le fachisme ». La même manipulation qui l’a fait élire…

  3. ce mec a été élue responsable de la RÉPUBLIQUE FRANÇAISE par environ 1/4 des FRANÇAIS
    donc il est un usurpateur au poste.
    le peuple, les 3/4 des FRANÇAIS doivent le dégager
    LIBERTÉ-EGALITÉ-FRATERNITÉ

  4. Macron est un produit de mondialisation mis en rayon et en tête de gondole, du premier État d’Europe influent sur les 26 autres, par « les maîtres du Nouvel Ordre Mondial » avec l’appui de Big Brother omniprésent sur ce concept de monopole mondial de la haute finance depuis 1920 !
    Goldman & Sach, Rockfeller, Rotschild, Morgans & Co…

  5. Le « chérubin du palais » n’a que cure de nos étonnements outragés. A son habitude il omet volontairement de préciser en début de ses éructations Jupitériennes complexes) à qui s’adressera ce qui suivra. Moralité ; c’est un fourbe dangereux qui le rend de plus en plus méprisable ,Lui et ses sbires à la suffisance fourbe bien accrochée. Une seule solution, à la manière du traitement infligé à l’empereur Napoléon : l’exile à St-Martin pour contempler à loisirs les éléments naturels.

  6. Qu’il dégage, et vite ! Lui et tous les siens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*