Charles de Gaulle

Gaullisme.fr vous invite à lire …

1 août 2010 // 0 commentaire

  1939-1940, le Journal de Roland de Margerie Par Emmanuel Hecht, publié le 11/06/2010 à 07:00 Les années 1939-1940 vues par le diplomate Roland de Margerie. Son Journal [...]

L’appel du 18 juin

15 juin 2010 // 0 commentaire

Il y a 70 ans, l’appel du 18 juin 1940, Charles de Gaulle entre dans l’Histoire. Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. [...]

Les vidéos sur Charles de Gaulle

15 juin 2010 // 0 commentaire

       « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a en moi, d’affectif imagine [...]

Le clivage droite-gauche : une illusion qui a de l’avenir ?

24 mai 2010 // 0 commentaire

Difficile pour un homme ou un mouvement politiques d’échapper à la sempiternelle question : « Êtes-vous de droite ou de gauche ? » Passage obligé de l’exercice médiatique, le port d’une de ces étiquettes nous est présenté comme déterminant quant au choix que les citoyens seront amenés à faire pour tel ou tel. Pourtant, depuis trente ans, de nombreuses enquêtes ont montré qu’une proportion croissante de Français peine à distinguer droite et gauche. Bien plus encore, l’évolution de l’électorat, et surtout, son extrême volatilité, confirment qu’à l’heure du vote ces notions sont de plus en plus dépassées. Pourtant, les apôtres de la bien-pensance persistent à vouloir cataloguer tous les acteurs de la scène politique selon une logique bipolaire [...]

La politique arabe du général de Gaulle

18 avril 2010 // 1 commentaire

C’est à la fin des années 1920, que le Général de GAULLE fort de son expérience personnelle, tant pour l’avoir vu que pour l’avoir vécu, comme il disait dans « l’Orient compliqué », s’ouvre à lui une réalité à laquelle il était sensible par l’extrême fragilité de sa construction résultant d’un accord diplomatique heurtant de ce fait le sentiment national des peuples soumis à une domination étrangère. C’est en prenant contact avec le Liban, qu’il découvre toute la complexité de cette région, il s’exprime en ces termes : « Les liens entre la France et le Liban s'illustrent par leur solidité et leur sincérité. Si la France est investie d'une mission en Orient, le Liban est, de son côté, investi d'une mission en Europe. C'est pourquoi il importe à nos deux pays de demeurer en accord, solidaires, non seulement sur les questions d'ordre pratique, mais également sur les questions politiques. [...]

« Quand nous serons au pouvoir »

10 avril 2010 // 0 commentaire

  “Quand nous serons au pouvoir, nous…”, “Le pouvoir est entre les mains de…”, “Que va faire le Pouvoir ?” ; ces naïves formules rappellent le traditionnel [...]

L’éloquence de Charles de Gaulle et André Malraux…

9 mars 2010 // 0 commentaire

Le politique et l’épique sont ordinairement voués à s’opposer, parce qu’ils renvoient à deux conceptions radicalement différentes de la destinée humaine. En politique, l’efficacité est avant tout recherchée : le destin de la Cité repose entre les mains des décideurs, qui possèdent le pouvoir et en usent pour façonner l’Histoire en fonction de leurs vœux. Parce qu’elle s’attache à la réalité concrète (celle de l’Etat), la politique est science de la matière ; Charles de Gaulle le proclame lors d’une conférence de presse : « Il n’y a pas de politique qui vaille en-dehors des réalités », puis quelques années plus tard dans une allocution : « La politique n’est rien d’autre que l’art des réalités ». [...]
1 12 13 14 15