Face au vaccin, complotistes et négationnistes envahissent les réseaux sociaux

Il faut accentuer la vaccination.

La situation sanitaire que nous subissons encore aujourd’hui, les périodes  cycliques de confinement depuis mars 2020, les difficultés d’approvisionnement des matériels nécessaires pour ralentir la propagation de la Covid-19 sur notre territoire, le nombre important des hospitalisations et des décès, l’investissement humain extraordinaire des personnels hospitaliers, sans oublier les autres professionnels qui nous ont permis de traverser au mieux ces moments, tous ces éléments constituent notre histoire actuelle que personne ne peut, ne doit ignorer.

Face à cette situation, l’essentiel appelle à la réflexion et non à la réaction complotiste.

Prendre en compte les réalités pour se faire une opinion sérieuse sur les mesures proposées, voir dictées par le pouvoir exécutif et le législateur, telle est ma position. Rien d’autre n’entre en compte, et certainement pas, à l’instar de certains, les prochaines échéances électorales de 2022. Réflexion totalement libre, personne ne pouvant, sauf à mentir, me faire un procès d’intention d’être un « supporter de la macronie »[1].

Vacciné depuis deux mois, je suis totalement persuadé que l’arme indispensable pour éradiquer ce virus qui tue, pas uniquement les personnes les plus vulnérables, partout dans le monde, c’est le vaccin.

Ce mois de juillet 2021 nous enseigne que les pays vaccinés connaissent une explosion des cas due aux variants plus contaminants, mais peu de décès, que les pays peu vaccinés constatent, au contraire, une hausse importante de la mortalité, comme c’est le cas en Colombie, en Tunisie ou en Namibie. En plus du lourd bilan humain dans ces pays, Milou-Daniel Drici, professeur du CHU de Nice, souligne une fois encore le risque d’y voir émerger de nouveaux variants : « Il y a des mises en garde de l’OMS sur la faible vaccination dans certains pays. » Et il ajoute que « ces pays sont des réservoirs potentiels pour l’émergence de nouveaux variants. »

En France, 42% de la population est entièrement vaccinée (Chiffres du 19 juillet), moins que le Royaume-Uni, ou les pays de la péninsule ibérique. Il convient donc, si l’on est sérieux face au risque de subir une quatrième vague, d’accélérer les opérations de vaccination. Et ceci est conforté par les informations relatives au statut vaccinal des personnes testées positives du 28 juin au 4 juillet 2021. Non vaccinés : 80%, vaccinés 1 dose : 14%, Vaccinés 2 doses : 6 % (un résultat logique puisque les vaccins ne sont pas efficaces à 100%).

Les mesures en cours, l’obligation de vaccination pour certains métiers comme le personnel médical qui aurait dû être imposée depuis longtemps, l’instauration du pass sanitaire, outil de persuasion avant tout, sont les deux principales nouveautés qui alimentent les polémiques, les réseaux sociaux, les prises de positions politiques en vue de l’élection présidentielle, donc malsaines dans ce contexte.

Ces complotistes binaires que l’on retrouve au rang des sensibilités politiques extrêmes se rejoignent dans la contestation. Bien souvent, ils versent dans le négationnisme, honteux par nature, plus insupportable encore aujourd’hui, car mêlé à la situation sanitaire que nous subissons, pauvres humains que nous sommes.

Le BCG, et bien d’autres vaccins ont été et sont encore obligatoires, heureusement

Ce négationnisme est un déni de faits historiques, que seuls les niais peuvent ignorer. Pour ne prendre qu’un exemple connu de plusieurs générations, le vaccin BCG (Bacille de Calmette et Guérin), bacille tuberculeux rendu inoffensif permettant de stimuler sans danger l’immunité, avec une efficacité pas totale mais évitant surtout les formes sévères de la maladie chez l’enfant (en particulier les méningites). Il a été obligatoire, sans aucune contestation déplacée, avec une avancée importante permettant un allongement de la durée de vie. Sur notre bras, il n’a laissé qu’une marque s’estompant avec les années, mais si nostalgique.

Sur les réseaux sociaux et dans les manifestations, certains opposants au pass sanitaire ont comparé, au cours des derniers jours, la mise en place de ce dispositif au port de l’étoile jaune durant le nazisme.

Une comparaison ignoble

Ces complotistes, de plus négationnistes, n’hésitent plus : « Je vais oser dire tout haut peut-être ce que très peu de personnes osent dire. Pour moi, porter cette étoile avec mon prénom est symbolique. Macron, par son pass sanitaire et son QR code, fait exactement la même chose que le gouvernement de Vichy. Obligation de prouver qui l’on est. En 2021, cela passe par le QR code sur un smartphone. 80 ans auparavant, c’était l’étoile de David », explique une manifestante avec une étoile jaune autour du cou.

Sous l’égide de quelque pulsion inavouée, de l’éloignement temporel des évènements pour manipuler et faire douter, ces opposants primaires veulent se transformer en héros, en se faisant passer pour des résistants. Des résistants de pacotille, insulte à la grande Histoire de France. Comparer l’occupation nazie au cours de la seconde guerre mondiale aux restrictions que nous connaissons aujourd’hui est un enfantillage dû à l’ignorance involontaire de notre Histoire, à moins que…

La solidarité n’est pas un vain mot !

Par ailleurs, cette approche complotiste et négationniste peut, si l’on n’y prend garde, mettre en péril notre système de sécurité sociale instauré pour tous en 1945 et basé sur la mutualisation des cotisations afin de couvrir les dépenses de santé de tous. Un séjour en soin intensif est bien plus onéreux qu’un vaccin.

Le système collectif de solidarité qui montre depuis plus de 75 ans toute sa pertinence implique un nombre de règles communes de vie en commun auxquelles chacun doit se plier, sinon au risque de faire exploser le système.

Alain Kerhervé


[1] Voir mon site www.gaullisme.fr qui explique bien que le gaullisme véritable est incompatible, sur plusieurs sujets importants, avec la politique menée par Emmanuel Macron. Mais ceci est un autre sujet.

40 commentaires sur Face au vaccin, complotistes et négationnistes envahissent les réseaux sociaux

  1. Nul doute que ce qui est d’origine virale est difficilement maitrisable sans efforts drastiques pour en enrayer la propagation.
    Entre contaminés (contamination),colporteurs (propagation) ,et porteurs sains transmetteurs(vaccination) les chemins de développement d’une catastrophe sanitaire sont nombreux . Face au péril actuellement dévolu au COVID 19 et dans l’attente de nouveaux épisodes plus ou moins féroces , (réchauffement climatique du permafrost libérateur de nouvelles souches virales), le choix des hommes n’est pas tant dans la lecture des courbes des conséquences de l’exposition à ces risques mais bien dans la lutte à l’exposition à ces causes, voire à l’éradication de ces causes d’atteinte au bien être sanitaire de l’humanité toute entière.
    La Recherche sous toutes ses formes, l’Innovation sous toutes ces formes, la
    maitrise des facteurs de sécurité des systèmes technico-humains , la volonté d’aboutir sur le plan politico social sont prioritairement ,selon nous, les seules armes employables pour tenter de résoudre l’équation de la protection du monde vivant contre les attaques des agents destructeurs présents sur la planète.
    Dans ce contexte, il n’y a pas de place pour les raconteurs d’histoires , les faiseurs de rêve, les staticiciens manipulateurs de la pensée humaine, les publicitaires de l’apocalypse, aux aveugles, sourds et muets en marche dans la société, mais bien une opportunité d’ouvrir un immense boulevard à ouvrir aux êtres équilibrés porteurs de discernement et de volonté farouche à sortir la société de ses malheurs sous toutes ses formes par
    tous les moyens atteignables, réels et efficaces .
    Sommes-nous rendus à ce niveau de comportement face aux évènements
    présents……nous en doutons fort !!!

  2. Bis repetita placent : »Que d’énergie perdue en de vaines diatribes sur fond de bla,bla,bla à la mode du Chérubin du Palais. La France , mais où est donc la France dans tout ce maelstrom « merdique » et totalement cul par dessus tête? »
    A quand un vaccin pour nous libérer de cet adolescent attardé et de ses sbires aux idées qui marchent de travers et qui nous coûtent un » pognon de dingue  » ?

  3. Je ne me prononce plus, en général, sur le sujet mais te soutiens par ailleurs sur ce texte, tu peux mettre mon soutien à l’écran.

  4. Erratum :
    Mon cher Alain (et non Hervé)… Bien entendu !

  5. Mon cher Hervé,
    Nous pouvons le confirmer, ce sujet compliqué échauffe un peu trop les esprits. Je ré-écris ici ce que j’ai déjà écrit sur les réseaux (a)sociaux : Devant l’hystérie collective, des uns et des autres, je ne me prononcerai plus, en public j’entends, sur le sujet (vaccins, pass sanitaire, etc…) Autre sujet qui me fait grincer des dents et désespérer du camp souverainiste, cette capacité que les petits candidats ont de se tirer une balle dans le pied. Incapables de se regrouper sous la même bannière, ils se condamnent à un plantage (en beauté) au soir du premier tour des prochaines élections présidentielles. Je crois encore en une « victoire » du banquier picard face à l’éleveuse de chats… Pauvre France…

  6. Paul Agratey // 29 juillet 2021 à 14 h 42 min //

    Monsieur Kerhervé, je n’emploie pas (comme la très grande majorité des Français) le terme « dictature » mais je nomme cette Vème Ripouxblique à la dérive « oligarchie autoritaire et mondialiste-apatride », ce qui me parait tout à fait approprié, d’autre part le terme « négationiste » que vous employez a une connotation très péjorative, elle n’est pas innocente et évoque immédiatement ceux qui conteste la shoa ce qui, vous en conviendrez, n’est pas moins déplorable que ceux qui s’affichent avec une étoile jaune pour contester l’obligation d’injections.

  7. @ Paul Agratey
    Comment qualifier ceux qui disent que nous sommes en dictature, en comparaison avec l’occupation allemande, de plus avec sur la poitrine une étoile jaune pour comparaison avec le traitement des juifs à la même époque. Qu’ils soient contre le vaccin, je ne partage pas, mais c’est leur avis, mais qu’ils se prennent pour des résistants, en comparaison avec ceux qui, derrière le Général, luttaient contre les Nazis, alors NON. Par ce comportement, ils remettent en cause l’Histoire de notre pays. Inadmissible.

  8. Jean-Dominique Gladieu // 29 juillet 2021 à 7 h 08 min //

    @ Daniel Herbert :

    Le béotien reste à sa place, le faux-savant donne des leçons.

  9. Paul Agratey // 28 juillet 2021 à 23 h 30 min //

    Monsieur Kerhervé, si aviez bien lu mon commentaire du 25 juillet vous auriez pu y lire que j’avais déjà mes 2 injections malgré une résistance d’une année et un peu à contre-coeur mais c’est fait et ceci pour des raisons personnelles. Dont acte. Cela ne m’empêche pas, et ce n’est pas contradictoire, d’être solidaire et compréhensif avec ceux qui s’opposent à ce « traitement » non éprouvé ni réellement testé pour les raisons que j’ai déjà largement évoqué. En l’état actuel des connaissances et des recherches je maintien que nous sommes à ce stades des cobayes, ce qui n’est pas normal, vous en conviendrez …. peut être. Enfin pour clore la discussion, j’ajoute que les termes « complotiste » et négationnistes » ont une connotation tout à fait déplaisante souvent ultilisée par l’oligarchie autoritaire en place pour discréditer, culpabiliser, fustiger et ostraciser tout ceux qui n’adhèrent pas à la pensée unique !..

  10. Merci pour votre message. « Je vous ai compris »

  11. vous me repondez alors que cette phrase ne vous etait pas destinée…..et que je partage vos idées!!!Il y a confusion…je repondais a un participant, désolé.
    DH

  12. « A ce jour, qui aura la prétention d’affirmer que les « traitements » (qui ne sont pas des vaccins) Astra Zénéca, Moderna et Pfizer administrés aux populations, qui servent actuellement et indiscutablement de cobayes, n’auront pas des effets secondaires désastreux sur leur santé à moyen ou long terme ? ». Mais qui peut dire le contraire… Vous. Donc, si je vous suis bien, pas de vaccin, il est trop « jeune ». Attendons, et pendant ce temps, comptons nos morts. Et bien moi, je n’attends pas, pour moi, ma famille, mes amis… et vous peut-être.

  13. A Gilles Le Dorner. Vous fidèle lecteur de gaullisme.fr, c’est avec étonnement, pour ne pas dire plus, que je réponds à votre commentaire… Pour quoi dire ? En fait je ne sais pas, tant votre phrase est incompréhensible, sinon que vous n’approuvez pas ma vision sur la crise sanitaire. Tan pis, mais je confirme mon opinion. Vous avez votre raison, moi aussi j’ai la mienne.
    Salutations gaullistes et gaullienne.

  14. Vous qui êtes un fidèle lecteur de gaullisme.fr, vous ne pouvez pas dire que je suis psychorigide. Accepter des avis contraires, ce n’est pas une tare. Même pour un gaulliste.

  15. Ce qui est incroyable, c’est que les « antivaccin » sont pour vousintelligents, et moi qui pense sincèrement qu’il faut un maximum de vaccinés pour sortir de la crise sanitaire, je suis « idiot ». Merci

  16. avec un maximum d’amabilité je suis d’accord avec vous pour reconnaitre que vous etes beotien en la matiere. Vous avez tout dit.Je n’ai rien à ajouter.

  17. De complot non , négationniste non . Mémoires de guerres , non , sans prétention ni occulter la mémoire . La France c’est comme un cadeau du Bon Dieu , d’efforts aussi , mémoire d’enfance

  18. à ce niveau , parfois psychorigide en secto gaullisme ou confusionnel , c’est abyssal

  19. Paul Agratey // 27 juillet 2021 à 15 h 07 min //

    Je confirme que le FN désormais RN n’est absolument pas un parti Gaulliste, JMLP a toujours été un farouche opposant au Général de Gaulle et MLP bien que plus modérée à son égard demeure une Atlantiste convaincue (idem pour Marion Maréchal-Le Pen) ce qui va à l’encontre de la doctrine Gaulliste qui se veut en dehors des blocs et donc de l’Otan. Par ailleurs NDA le « young Leader » n’a jamais eu une position claire sur notre maintien ou non dans l’Otan car en réalité il est Atlantiste comme MLP.

  20. Que d’énergie perdue en de vaines diatribes sur fond de bla,bla,bla à la mode du Chérubin du Palais. La France , mais où est donc la France dans tout ce maelstrom « merdique » et totalement cul par dessus tête?

  21. Votre position est incompréhensible et semble plus viser Macron que le virus. C’est votre droit, mais je confirme que la seule solution aujourd’hui, c’est le vaccin. D’autre part, pour rester dans le cadre de votre commentaire plus « politique » que sanitaire, je ne comprends pas ce que vous me reprochez pour 2017.Je connais NDA depuis longtemps et sa position pour le 2m tour m’a beaucoup chagriné au point de démissionner dans la foulée de DLR. Etre avec le FN, c’est bien une position anti gaulliste.

  22. La situation sanitaire que nous subissons encore aujourd’hui est ni plus, ni moins que ce qu’elle fut depuis début 2020 et faite de périodes cycliques de déshérence niaise gouvernementale. Du confinement contre productif, au contre vérités circontancielles (masques inutiles car stocks inexistants 2 mois durant) . Puis curieusement devenus obligatoires pour le quidam (masques dont la dangerosité a été établi scientifiquement établie pour les gens sains !) Vinrent ensuite des difficultés d’approvisionnement en lits et en personnels pour les cas trop tardivement diagnostiqués !!!
    IL EST FAUT DE PARLER D’UNE ÉNORME SURMORTALITÉ PAR RAPPORT À LA GRIPPE SAISONNIÈRE (Mais VRAI de dire que l’étiquetage COVID fut exagéré à dessein pour affoler les gens du bas peuple déjà méprisés antérieurement par JUPITER)
    Quoi de plus simple de changer l’étiquette d’une bouteille de vin de table par celle d’un grand cru ?? L’investissement humain extraordinaire des personnels hospitaliers, est indéniable et les voilà récompensés en août 2021 affublés de devoir présenter un QR code donc d’être injecté d’une substance dont l’innocuité ne sera avérée que fin 2023 !!!!

    Face à cette situation, l’essentiel appelle à la résilience et non à la bienveillance vis à vis de dirigeants largués pour la plupart et consciemment coupable concernant notre CHEF DÉSARMÉ ET PUÉRIL (materné par Brigitte ; bien impuissante hélas face à ces créanciers qui « le marquent à la culotte » pour qu’il sacrifie à tout prix la France sur l’autel de leurs profits de marchands de mort lente).

    Je ne vous ferai pas l’affront d’être un « supporter de la macronie ». Mais je vous fais remarquer que vous n’avez pas eu la même indulgence lorsque vous nous fîtes à nous autres militants aux côtés de NDA le 7 mai 2017 celui d’être supporter de la dangereuse fasciste du Front National contre le danger que nous avions pressenti à l’endroit du pervers narcissique et théâtral sans passés politiques, sans programmes
    imposé aux sots avec force propagande.
    Et bénéficiant de vos votes blancs !
    Le fait de ne pas avoir pris position au 2ème tour ne doit honnêtement pas vous prévaloir d’être plus gaulliste que nous !
    Personne ne peut prétendre savoir quelle aurait été la décision de notre illustre général !!??

    1 Macron ou 2 LePen :
    1La peste ou 2 Le choléra
    Connaissant la dangerosité des deux.

    L’on guérit plus aisément du 2 que du 1!!!!
    Les deux tel le COVID pris en charge rapidement peuvent être soignés sous une semaine !
    AUCUN VACCIN POUR LA PESTE 1 !
    VACCIN ORAL POUR LE CHOLÉRA 2 (Testé depuis 1985 = inoccuité assurée !)

    Vaccinés du Covid depuis deux mois, PRIEZ pour que vous surviviez jusqu’à début 2024 !

    Ce mois de juillet 2021 nous enseigne que ce sont les « vaccins » qui créent les variants ! Il est donc logique que les pays vaccinés connaissent une explosion des variants qui sont heureusement moins contaminants. : « Il y a des mises en garde de l’OMS sur la faible vaccination dans certains pays. » Et il ajoute que « ces pays sont des réservoirs potentiels pour l’émergence de nouveaux variants. »

    Le BCG, et d’autres vaccins furent à contrario du COVID expérimentés d’abord sur l’animal ! NON SUR L’HOMME.

    Nul déni de faits historiques, point de
    négationnistes et moins encore d’ignorants ni de niais si ce n’est dans vôtre camp de petits bourgeois surfaits se prévalant d’un gaullisme « héréditaire ».

    TOTAL DÉSACCORD AVEC VOTRE TEXTE FLAMBOYANT EN ROUGE CI DESSOUS

    Ce que vous définissez à la hâte tel un vaccin ne peut être défini tel un vaccin car il ne sera éventuellement homologué tel un vaccin qu’au terme de son expérimentation fixée scientifiquement au dernier trimestre 2023 !
    Ce que vous recommandez à la collectivité n’est PAS UN VACCIN MAIS une INJECTION EXPÉRIMENTALE de SUBSTANCES qui ne veux pas dire son nom et surtout JAMAIS expérimentée sur une espèce animale❗
    Vous osez parler de RESPONSABILITÉ en direction du PEUPLE alors que ni l’état ! Ni les laboratoires N’ASSUMENT LES LEURS❗
    Insultez vous donc à loisir car d’intelligence aucun échantillon vous n’avez sur vous❗

  23. Paul Agratey // 27 juillet 2021 à 0 h 25 min //

    A ce jour, qui aura la prétention d’affirmer que les « traitements » (qui ne sont pas des vaccins) Astra Zénéca, Moderna et Pfizer administrés aux populations, qui servent actuellement et indiscutablement de cobayes, n’auront pas des effets secondaires désastreux sur leur santé à moyen ou long terme ?, sachant qu’il est aujourd’hui admis qu’un véritable vaccin sérieurement testé et éprouvé avec le recul nécessaire ne pourra être mis sur le marché qu’en 2023 au mieux. A ceux qui affirment que les risques actuels sont infimes et que le rapport risque/bénéfice n’est même plus à discuter je les invite quand même à faire preuve d’un peu d’humilité et de recul en espérant sincèrement que dans les années à venir les dizaines de millions d’invidus doublement dosés sur notre territoire n’aient pas à vivre dans l’angoisse d’un immense et inédit scandale sanitaire (ça ne serait pas le premier !..), dans le cas contraire ces chantres de la double injection obligatoire auront vite fait de se faire oublier ou de se dédouaner avec le parapluie miracle de la marque légendaire « ni responsable ni coupable ».

  24. Jean-Dominique Gladieu // 26 juillet 2021 à 17 h 00 min //

    @ Daniel Herbert :
    A mon tour de trouver votre argumentation « bizarre ».
    Outre que l’on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres, je n’ai pas l’impression que tous les spécialistes des maladies telles que la covid soient unanimes quant à la panacée.
    A partir de là, moi qui suis béotien en la matière, je ne me sens pas compétent pour déterminer quel scientifique a raison ou tort. Par conséquent la vaccination obligatoire ne me parait pas la solution idéale … pas plus d’ailleurs que son interdiction !

    Il n’y a aucun traitement en médecine qui soit efficace à 100% et abandonner un traitement (qu’il soit préventif comme le vaccin ou curatif) au titre qu’il ne soigne que 95% des personnes me parait bizarre. Partant de là votre argument contre la vaccination obligatoire ne me parait pas recevable.

  25. Il n’y a aucun traitement en médecine qui soit efficace à 100% et abandonner un traitement (qu’il soit préventif comme le vaccin ou curatif) au titre qu’il ne soigne que 95% des personnes me parait bizarre. Partant de là votre argument contre la vaccination obligatoire ne me parait pas recevable.

  26. Votre commentaire n’a pas disparu. Je ne suis pas 24/24h et 7/7j. derrière mon mon PC. Quant à mon texte, vous n’êtes pas ok, c’est totalement de votre droit. Si tous ceux qui ne veulent pas recevoir le vaccin ne sont ni « complotistes », ni « négationnistes », j’en suis totalement persuadé… Mais il en existe, et cela est intolérable. C’est la raison du titre de cet article : réflexion, OUI, complotisme, NON.

  27. Paul Agratey // 26 juillet 2021 à 10 h 04 min //

    J’aimerai bien savoir pourquoi mon commentaire, qui se rapprochait beaucoup de celui de CHIES, a disparu !..

  28. ROFFE-GALLAIS Soline // 26 juillet 2021 à 5 h 52 min //

    Fille et petite fille de résistants déportés 39-45, de la première heure dont mon grand-père, martyr et héros de la résistance décapité à Munich en 1943,mort pour la France, une France Libre, rallié au réseau ceux de la libération.

    A partir du 1 er Août, si mon état de santé ne me permet pas encore de recevoir le vaccin,je ne pourrais pas être tester par voix nasopharyngée suite à des pathologies des sinus, je ne pourrais plus me rendre à Paris depuis la Bretagne pour mon suivi médical, je ne pourrais plus aller consulter dans les hôpitaux, parce que ma toute petite retraite de 900 € ne me permettra pas de payer les tests salivaires qui ne seront même pas reconnus pour les adultes.
    En 1993, j’ai perdu la vue d’un œil suite à une injection de corticoide. Les seuls traitements que je supporte sont l’homéopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie tout cela non pris en charge par la SS !!!!
    Mes problèmes de santé viennent peut être que je suis fille de déportée. Aujourd’hui, la France par ses décisions, va devenir un obstacle pour mon parcours médical !!!
    Je ne suis pas complotiste, ni anti vaccin. J’ai eu tous mes vaccins sauf le BCG. Maman, ancienne infirmière, déportée résistante, Ravensbruck Mauthausen, s’y etait opposée parce que j’avais fait une primo et que nous avions été en contact avec elle, ancienne pulmonaire suite au camp.
    . Aujourd’hui, je vais faire partie des personnes non vaccinées, pas par choix, mais qui vont être descriminees par ces restrictions.
    Malgré un état de santé pas favorable à la vaccination, je vais peut être passer outre. Si il m’arrive un incident médical, je porterais plainte sans hésiter devant l’état Français !!!!

  29. Bitaly-Laborde Marie-Noelle // 26 juillet 2021 à 3 h 59 min //

    Au lieu de critiquer ceux qui Manifestent & les Traiter de Complotistes comme vous le faites , il serait peut-etre bien que vous ecoutiez certains manifestants à travers ce message : https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fyoutube.com%2Fwatch%3Fv%3DHagkJ7LIIQE%26feature%3Dshare%26fbclid%3DIwAR1X7IXrFBaWtmfqz78-g6hYkK-w39O8QpJPqC79Kbj8FqhtPniXfJSRd3I&h=AT0h3gxSojFBpjIZLu-Bm3_HqTdSBdE6vaRRNBMiWJMlCe7tRTd2IMHnpPmxnC9kyd9bCUSee-FqnyqV9AinauV7mbt9kMfJ_OJpJVZUJWIytXPldOOrl_dURUltwrQ7zQ&__tn__=%2CmH-R&c%5B0%5D=AT33hk86fFzHkSE-flTpsezVeBGNITtmH-KtUAEuN3PnjG3UFF58d834FkyQMpf1HkpAUqQOGvZFVTOBMNTgfj4CpqSa_TiRxRAkQw1lK80HcdKY4LxPDx0vzYUz6gfzDYn-RbIv46QuAC9XYdeWHcxzP68 de certains qui travaillent dans les milieux médicaux , je trouve que votre article donne l’impression que vous vous coucher devant Macron pour un gaulliste ça la fiche Mal

  30. Jean Castex, on peut le critiquer : dans un régime démocratique comme le nôtre, cela n’a rien de choquant.
    Mais l’affubler du terme de « 1er sinistre », c’est tomber bien bas dans le niveau de la dialectique, en se croyant malin.
    Nota : Accepter ( librement ! ) le vaccin en considérant que cela ne sert à rien… et s’en vanter !
    C’est le comble.

  31. Jean-Dominique Gladieu // 25 juillet 2021 à 19 h 53 min //

    Dans cette affaire, je vois deux choses :

    1) Le débat autour de la vaccination
    Doit-elle être obligatoire ?
    Poser cette question en appelle une autre : qu’est-ce qui peut justifier qu’on oblige les citoyens à faire quelque chose (ou, inversement, qu’on leur interdise de faire quelque chose) ?
    Dans le cas présent, si l’on était sûr à 99% et des broutilles (car 100% c’est impossible) de l’efficacité de la vaccination, on pourrait admettre l’idée de l’obligation. Mais ce n’est pas le cas.
    D’abord, le vaccin n’en est encore que dans sa phase expérimentale. Il s’agit donc de ne pas tirer des conclusions hâtives. Ensuite, tous les scientifiques et spécialistes de la question sont loin d’être unanimes sur les façons de traiter la maladie.
    Dans ces conditions, ne vaudrait-il pas mieux laisser chacun décider par lui-même de se faire vacciner ou non ?
    En fait la seule obligation que je vois dans cette affaire, c’est l’obligation pour les pouvoirs publics de mettre les doses nécessaires à disposition de ceux qui souhaitent se faire vacciner.

    2) Le « complotisme, le négationnisme, l’antisémitisme », etc.
    Concernant l’étoile jaune avec l’inscription « non vacciné », il semblerait que les premiers à l’avoir portée soient des citoyens israéliens opposés à la vaccination obligatoire !
    On peut leur reprocher d’avoir procédé à une comparaison intempestive ou à un amalgame douteux mais les traiter « d’antisémites » ou de « négationnistes », voilà qui, pour le coup, relève également de l’amalgame douteux.
    En outre, qui a ouvert la voie en France aux comparaisons « élucubrantes » sinon le chérubin du faubourg St-Honoré (comme dirait notre ami Baert), lors de son discours de mars 2020 annonçant le 1er confinement dans lequel il répétait en boucle : « nous sommes en guerre, nous sommes en guerre, nous sommes en guerre » !
    Quant à l’accusation de « complotisme », est-il besoin de rappeler que l’histoire de l’humanité n’est qu’une succession de conflits nourrissant les complots les plus divers et variés ? Affirmer que Kennedy a été victime d’un complot, c’est être « complotiste » ? Ou qu’Allende a été renversé par Pinochet avec la complicité de la CIA, c’est être « complotiste » ?

    Il est donc grand temps d’arrêter les diversions et de poser les vrais problèmes.

  32. Paul Agratey // 25 juillet 2021 à 18 h 56 min //

    Monsieur Kerhervé, ne tombez pas vous aussi dans ce travers insupportable qui consiste à nommer « complotistes » et « négationistes » tous ceux qui conserve un esprit critique ou ne sont pas d’accord avec le Pouvoir en place ou ne se laissent pas emporter dans le sens du vent dominant. Je suis moi-même vacciné de mon plein gré (bien qu’ayant été réfractaire pendant plus d’un an) mais je comprend parfaitement cette résistance à cette vaccination dont nous ne sommes probablement, au stade actuel de sa mise au point, que des cobayes. J’estime que le pouvoir macronien saisi l’opportunité historique du Covid pour restreindre les libertés fondamentales et tester la résistance des citoyens à accepter un monde où l’oligarchie autoritaire et mondialiste représentée par 0,001 de la population est en passe d’acquérir 100% des pouvoirs et 90% des richesses. La démocratie digne de ce nom n’est plus qu’un vain mot depuis le référendum bafoué de 2005, alors comprenez que : « qui sème insidieusement la dictature soft récolte le vent de la résistance sinon de la révolte ».

  33. le vaccin est indispensable. L’installer par le moyen d’un passe sanitaire est une erreur car il selectionne et divise. Il fallai d’emblée rendre le vaccin obligatoire pour tous.Lutter par ce biais contre un vaccin qui a tué pls de 4 000000 de personne -115000 en France- n’est pas être excessif. Se vacciner c’est se protéger, proteger l’autre et diminuer la circulation du virus donc le risque de mutations dont une, un jour pourrait etre resistante! c’est simple!

  34. Tout à fait ! Et quand je vois les réactions épidermiques de certains… Je critiquais à juste titre les réseaux sociaux mais ici même, sur gaullisme.fr , on sent que c’est tendu.

  35. Cher Laurent, c’est la raison que je qualifie le pass sanitaire d’outil de persuasion, car il n’est rien d’autre. A bientôt.

  36. Je pense, au contraire, que pour nous en sortir le plus vite possible, il faut augmenter très fortement le nombre de vaccinés.

  37. Il ne faut pas nier la réalité. Que vous ne soyez pas d’accord avec ma position ne me pose aucun problème. Quant aux complotistes, voire négationnistes, vous ne pouvez pas ignorer ces faits. C’est surtout ce dérapage que je condamne fermement. La France d’aujourd’hui, avec cette crise sanitaire, ne peut être comparée à la France occupée par les nazis, vous en conviendrez… et mêler l’élection présidentielle future montre bien l’ampleur du phénomène.

  38. Désormais, je lirai vos articles avec beaucoup de mesure ! Pour ma part, je ne vois aucun « négationniste » et aucun « complotiste » dans ceux qui ont une approche différente de la votre, exposée dans votre texte. Vous employez une terminologie conforme au discours à la mode. C’est à dire inverse de la simple signification bien française ! Ceux, plutôt, que vous qualifiez ainsi ne sont que des personnes qui se posent beaucoup de questions sur l’extrême rapidité de validation « conditionnelle » de produits injectables qui, à ce jour, n’ont rien de vaccinal au sens « Pasteur ». De plus, les études sont encore loin d’être abouties et nul ne peut assurer de leur efficacité à court terme, moyen terme et long terme. Il ne faut pas céder à la peur qui est la source de toutes les faiblesses !!!

  39. Castex a cité les mêmes chiffres que vous (80% de non-vaccinés dans les personnes contaminées).
    Le Parisien a démontré la supercherie, pour ne pas dire plus, du 1er sinistre.
    https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-peut-on-vraiment-dire-comme-jean-castex-que-96-des-18-000-cas-mardi-etaient-non-vaccines-21-07-2021-LBDA2O7ORFEMXMIOU74A77FOIE.php
    Nota : je suis moi-même vacciné mais conscient que la protection vaccinale existante contre le coronavirus est surtout un concept simpliste pour la communication.

  40. CQFD ! Complètement d’accord. Pourtant, à la base, je n’étais pas très chaud pour me faire vacciner (le manque de recul et la gestion calamiteuse de l’affaire par le gouvernement). J’ai eu ma première dose, la deuxième est pour bientôt. Je trouve en revanche lamentable la gestion du Pass Sanitaire (j’écris bien la gestion et non le Pass en lui même). Devant l’hystérie collective des pro et des anti, je ne m’exprime plus sur le sujte sur les réseaux (a)sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*