Du drapeau à Croix de Lorraine

Drapeau flottant sur la façade du 5 rue de Solférino, siège de la Fondation Charles de Gaulle à Paris

18 Mai 2018 – Un élu de Gironde envisagerait, semble-t-il, d’interdire qu’un de ses administrés pavoise sa demeure aux couleurs du drapeau français orné de la Croix de Lorraine. Il aurait indiqué que ce drapeau choquerait certains de ses concitoyens qui y verraient un signe d’exclusion.

Même si l’on peut relever qu’une telle décision pourrait contrevenir aux droits individuels, il appartient à l’autorité administrative de statuer sur le bien-fondé d’une telle interdiction.

Du point de vue de la Fondation Charles de Gaulle, on pourra toutefois signifier qu’assimiler le drapeau français à Croix de Lorraine à un signe d’exclusion relève du contresens parfait. 

 

RAPPEL HISTORIQUE

Jacques Godfrain Président de la Fondation Charles de Gaulle Ancien ministre

La France Libre adopta le drapeau à Croix de Lorraine pour symbole suite à la proposition du vice-amiral Émile Muselier faite à de Gaulle, le 1er juillet 1940, en présence du capitaine de corvette Thierry d’Argenlieu pour lutter contre la croix gammée. Dans son ordre général n° 2 du 3 juillet 1940, le vice-amiral Émile Muselier, nommé l’avant-veille au commandement des forces navales et aériennes françaises libres, créa pour les forces françaises ralliées à de Gaulle un pavillon de beaupré (carré bleu avec, au centre, la croix de Lorraine en rouge par opposition à la croix gammée) et pour les avions, une cocarde à croix de Lorraine. Le symbole a été adopté ensuite par tous les Français libres et figurera sur de nombreux insignes (insigne émaillé porté par de Gaulle), notamment sur la croix de l’Ordre de la Libération créé à Brazzaville le 16 novembre 1940.

Le drapeau à Croix de Lorraine est donc le symbole de Français venus de tous les coins de leur empire et qui se sont rassemblés sans distinction d’appartenance politique, d’origine sociale, de religion ou de couleur de peau pour lutter contre la barbarie nazie !

9 commentaires sur Du drapeau à Croix de Lorraine

  1. Flamant rose // 30 mai 2018 à 11 h 27 min //

    Si la croix de Lorraine est et reste l’emblème gaulliste, contrairement à une idée reçue cette croix n’a pas été choisie par le général de Gaulle.

    C’est un homme d’origine lorraine né a Marseille Emile Muselier qui a été, en autre, le premier général à rejoindre Londres en juin 40. Muselier voulait faire la distinction entre, à la fois, les bâtiments de commerce et les bâtiments militaires et des avions de la France libre de ceux de la France de Vichy. En mémoire de son père qui était Lorrain et lui même Lorrain de cœur, Émile Muselier proposa au général de Gaulle l’emblème de la crois de Lorraine. Il voulait par cette croix montrer la voie de l’espoir et de la résistance par opposition au svastika la croix de la mort connue sous le nom de croix gammée. De Gaulle a totalement approuvé ce choix et a donné son accord.

  2. L’autorité préfectorale saisie de la question sur le pavoisement qui fait polémique fait savoir : qu’ « Il n’y a pas de règles opposables en la matière sous réserve de ne pas porter atteinte à la sécurité des personnes et du respect du drapeau national »
    Fin de la polémique ?
    RF

  3. Ce magnifique drapeau en plus de symboliser la France, symbolise le patriotisme, et nos origines judéo-chrétienne. On peut comprendre que cela choque les pleutres sans conviction qui nous gouvernent

  4. Bonjour à tous. L’humain est une bête sans souvenirs et respect des personnes morte pour la liberté de la France aux regards des animaux ont une intelligence et un courage donc les hommes manque aujourd’hui ………..

  5. A Masson… »Cette connerie d’un élu est bien contemporaine … »…quel est le chef d’escadrille du concerné ?

  6. Michel Chailloleau // 21 mai 2018 à 10 h 31 min //

    Il est évident que le drapeau Français à Croix de Lorraine symbolise la lutte contre le nazisme et contre toute forme de dictature même la plus hypocrite en apparence comme on commence à le voir dans plusieurs pays y compris en Europe.

  7. Cette connerie d’un élu est bien contemporaine … On a le droit de mettre une faucille et un marteau? C’est pourtant un signe d’exclusion des ennemis de classe .. un croissant peut-être ? Signe d’exclusion également , le Coran préconisant, par exemple, la mise à mort des musulmans qui se convertissent à une autre religion , ou des musulmanes qui épousent des non musulmans…

  8. Nous avons retrouvé Peppone. Il ne manque plus que le retour en urgence de Monseigneur Don Camillo pour la bénédiction du drapeau le 18 juin.
    RF

  9. Franchement ! Maintenant, ça suffit !
    Cette déviance de notre société qui traque le moindre signe pseudo-ostentatoire… de signes rappelant nos origines judéo-chrétiennes ! C’est infernal.
    On tient, de plus en plus, les pieds chauds à ces chers petits musulmans, si gentils, si mignons, pleins de tolérance et de mansuétude… Et ils nous NTM de plus en plus.
    Les français, les vrais, ceux qui aiment la France n’en peuvent plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*