Bouleversant : l’appel de Zineb El Rhazoui au peuple français

Depuis l’attentat de la Préfecture de Paris, le politiquement correct s’effondre comme un château de cartes, et les plateaux des émissions de télévision se peuplent enfin d’invités courageux, sincères, impitoyables pour l’ennemi et pour ses collabos. Zineb El Rhazoui en tête. Mais elle paye très cher son refus de se taire. Elle a écrit une lettre qui nous est adressée à tous, à lire absolument.

“À l’heure où les islamistes et leurs complices communautaristes s’émeuvent de cette “maman voilée humiliée devant son enfant”, les pires sévices, mortels, me sont promis publiquement sur les réseaux sociaux, et personne ne s’en émeut, à part vous tous, mes amis et soutiens laïques, humanistes et républicains.

Comme si je n’étais pas moi aussi une maman, comme si mon enfant qui lirait un jour les menaces des défenseurs de l’islam, “Nik Ta mer la gross putte”, “On te retrouvera égorgée dans ta baignoire”, “Tu seras violée par tous les trous”, n’en éprouverait aucun traumatisme, ceux qui volent au secours de la hijabiste du Conseil régional se taisent sur ce que je vis au quotidien. Un silence qui en dit long sur les dégâts de la terreur islamique sur l’inconscient collectif français.

Les menaces, les insultes, les humiliations publiques, les diffamations sont si nombreuses, quasi incessantes ces dernières semaines, que je n’ai même plus le temps de les compiler, même plus les moyens de les poursuivre toutes.

Pour autant, je ne ressens pas que “ma vie a été détruite” comme le prétend la menteuse hijabisée. Au contraire, voir mon pays, celui que je léguerai à mon enfant, sombrer dans cette aliénation islamiste, le voir trembler devant ce retour de l’inquisition sous une autre étiquette religieuse, me donne le courage de continuer, de me battre avec encore plus de force qu’auparavant. C’est mon devoir de femme, de citoyenne et de mère.

Comme moi, ne cédez jamais à la terreur, ne faiblissez pas devant l’intimidation, ne soyez même pas effleurés par la calomnie des fascistes qui vous traitent de racistes, d’islamophobes, de “putes”, “pédés” et autres injures qui vont avec et qui leur servent d’arguments. Résistez ! C’est vous les plus forts.”

12 commentaires sur Bouleversant : l’appel de Zineb El Rhazoui au peuple français

  1. aucun commentaires

  2. Bravo à cette femme qui brave le danger Espèrons qu’il ne lui arrivera rien !Courage à elle et sa famille!

  3. Bravo à cette femme courageuse.
    Voilà une vraie première de cordée.

  4. j’admire cette femme qui a un courage extraordinaire,qui defend son pays et qui voit tres clair la situation dans laquelle nous nous engouffrons a cause de ces gouvernants pro islam ,alors français martel n’est plus la,a vous de vous lever pour le republique française,comme nos anciens!

  5. Bravo madame et sur tous courage on vous soutiens m’aime ci ses faut prêcheurs de la paix veule nous faire croire qu’ils on la vérité avec leur barbaries . Courage ne lâcher rien sa n’ai pas pour rien que Dieu leurs a donner le dessert pour terre , c’est un peuples vouer a vivre avec les serpent et scorpion .

  6. La ou les fatwas prononcées contre cette jeune femme ne sont elles pas contraire a l’article 1 de la loi se 1905 dans la mesure où l’ordre public n’est pas respecté?

  7. La vie que subit Zineb est la traduction de pratique fasciste. Bien sur elle est sous protection policière mais ne pourrait on faire plus ne serait ce que lui témoignera notre soutien moral et plus selon ses besoin?

  8. Qui vit par l’épée périra par l’épée

    Les religions devraient venir en aide aux hommes, uniquement pour les accompagner dans leurs souffrances terrestres et non pas pour les accabler et les punir comme c’est le cas dans bien des pays.
    La France est de moins en moins à l’abri d’une police religieuse qui s’y installe, de fait, comme sous une théocratie appuyée par des lois ou des jurisprudences religieuses à l’exemple de la fatwa.
    Les prémisses de cette police parallèle aidée par des collabos, qui ne ressemble en rien à notre police républicaine, sont déjà bien apparentes dans des quartiers perdus de notre République.
    il est de plus en plus insupportable de voir et de vivre au quotidien, le fanatisme religieux qui s’y installe progressivement avec toutes ses outrances.
    Ce fanatisme aliène l’homme, cherche à le diriger dans tous les actes de sa vie courante, censure, prohibe, intimide, menace, terrorise, opprime.
    La vie devient étouffante, oppressante, cauchemardesque pour les otages abandonnés.
    Tout écart comportemental peut conduire à la peine capitale. Ailleurs que chez nous, la société est encouragée dans ce sens avec l’indulgence des tribunaux surtout pour les crimes d’honneur.
    Les juges pourraient être lynchés par la foule en délire.
    Outre l’emprisonnement, il y a le viole, la torture, le fouet, la lapidation, la décapitation très à la mode en ce moment, le défigurement par l’acide etc etc…
    L’endoctrinement des esprits faibles par des idéologues, de surcroît totalement pervertis, pousse jusqu’à la ceinture d’explosifs lors d’une opération kamikaze et peu importe si elle est perpétrée par une femme ou par un jeune enfant.
    Les esprits malsains qui prolifèrent sur notre sol doivent être combattus sans complaisance car de concession en concession, c’est systématiquement nos libertés fondamentales qui sont entamées alors que notre régime démocratique doit garantir continuellement nos valeurs si âprement défendues il fut un temps.
    Pour elles et pour nos vies en suspens, la résistance, qui rappelle des souvenirs historiques, doit redevenir une valeur cardinale dans notre pays.
    Le politiquement correct et le silence coupable des lâches, par commodité et égoïsme, ne font qu’encourager nos ennemis qui s’engouffrent avec aisance dans nos brèches qui se multiplient.
    En attendant, les premiers de cordée, comme Zineb El Rhazoui, se battent et ne cèdent pas malgré tous les risques. La liberté guide leurs pas du Nord au Midi…Je les soutiens sans aucune hésitation

    Rf 26.10.2019

  9. Le « chérubin du Palais » et ses sbires qui marchent de travers ont ouvert le « cloaque » nauséabond de l’anti-fraternité en s’appuyant sur une population française ou devenue française mal éduquée par des générations de politicards cireurs de pompes de la bien pensance !

  10. « d’âge en âge » , de la Vierge et en signe l’Enfant par Isaïe avec Achaz , comme par Saint Paul parmi d’autres et dits hors les murs ,
    comme on n’est pas chrétien mais parce qu’on essaie de l’être et pas fermés , comme en journées d’ Assise peut être mal comprises et en actes à appliquer quelque peu plus en efforts ou cohérence ou vérité , comme il n’est pas de rejet ni de crachat ni de sentence en édifice même nation séculaire qui puisse « justifier » et maniant le rejet , oui de multiples chemins , Espérance en Partage et hors les murs aussi , au nom des petits aussi

  11. Jacques Payen // 25 octobre 2019 à 17 h 25 min //

    Magnifique appel d’une française…libre ! ET qui veut le demeurer.

    Relayons cet appel et soutenons cette jeune femme courageuse.

  12. La comédie est le propre des personnes des pays « parlant Arabes comme langue du pays » et MUSULMANS. je les connais, car côtoyés au titre de délégué d’agences de tourisme et accompagnateurs -guide, (années 1960). Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte, Libye, Syrie, Jordanie, Palestine, Irak, Turquie q’elle soit d’Europe ou d’asie. « Un jour le ciel est bleu,le lendemain si le même ciel est bleu, le voisin est indifférent c’est leur vie qui change…! j’ai 75 ans et tous ces gens importent leurs humeurs, regards et autres considérations dans une société Chrétienne qui vivait en relative bonne intelligence avant leur venue car un mode de quotidien différent. Qu’ils y retournent puisqu’ils étaient si heureux avec leurs changements d’humeur en perpétuelle évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*