Il faut boycotter TF1

TF1 fait son marché pour la présidentielle 2017

TF1 vient de rendre publique la liste des candidats à l’élection présidentielle invités à participer au débat du 20 mars 2017. Nous apprenons avec sidération que seuls ceux actuellement crédités de plus de 10% dans les sondages seront autorisés à s’exprimer.

Ce mode de sélection arbitraire est totalement contestable dans la mesure où :

  • Il remet en cause l’égalité républicaine fondée sur le respect du pluralisme politique et le principe de l’équité absolue entre les candidats, tel qu’il est défini par la loi électorale.
  • Il est totalement contraire à l’esprit des institutions de la Ve République, qui instaure que les Français peuvent choisir souverainement et en toute liberté leur président de la République.
  • Il s’appuie sur des estimations sondagiaires dont chacun sait qu’elles ne sont d’aucune fiabilité. Ainsi, si TF1 avait suivi ce même procédé lors des primaires, ni François Fillon, ni Benoit Hamon (donnés à moins de 10% au début de la compétition) n’auraient fait partie des débats. Ils sont pourtant l’un et l’autre sortis vainqueurs des primaires. De même, lors des élections régionales de décembre 2015 où j’étais candidat, l’ultime sondage publié en Île-de-France m’accordait 2,5% des voix ; j’ai recueilli 6,5% des suffrages !
  • Il est contraire au bon exercice de la vie démocratique tel qu’il devrait s’exercer en France et s’exerce dans toutes les démocraties du monde. Que ce soit aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Italie, les électeurs ont accès à des débats donnant la parole à chacun des candidats en lice.
  • Il fausse la réflexion des 54% de nos compatriotes qui déclarent ne pas encore avoir fait leur choix pour l’élection présidentielle.

Dans ces conditions, nous demandons à TF1 de revenir sans délais sur ses critères de choix et d’organiser son débat d’avant premier tour avec l’ensemble des candidats ayant obtenu les parrainages requis. Et nous appelons dès à présent les Français à boycotter cette chaîne, et ce tant qu’elle restera sourde à ma demande d’équité.

Nicolas Dupont-Aignan participera au débat organisé sur France 2 par le groupe France Télévisions qui a, lui, choisi de maintenir son débat d’avant premier tour avec l’ensemble des candidats.

C’est aux Français de choisir leur futur président de la République.


Gaullisme.fr : si les candidats « sélectionnés » par TF1 ont un minimum de loyauté et de sens moral, ils doivent rejeter l’invitation de TF1 sauf à imposer la présence de tous les candidats. Parions qu’aucun ne le fera, tous imbus de leurs petites personnes, sans se rendre compte qu’ils polluent ainsi l’élection majeure de notre république.


Réaction de Nicolas Dupont-Aignan à la décision du Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat vient de rejeter ma requête lui demandant d’enjoindre le CSA et TF1 à m’inviter au débat du 20 mars.

Le Conseil d’Etat estime en effet que TF1 peut compenser ce déséquilibre par d’autres invitations.

Néanmoins, le Conseil d’ Etat rappelle que le CSA doit veiller au respect du principe d’équité dans la période qui précède l’élection présidentielle. Il souligne également que le respect de la pluralité de l’expression des courants de pensée est une liberté fondamentale.

J’en prends acte et je serai particulièrement vigilant sur la façon dont TF1 va procéder pour respecter cette équité.

Je persiste néanmoins à penser qu’à 34 jours de l’élection présidentielle, organiser  un débat d’une telle nature, sans l’intégralité des candidats ayant recueilli les parrainages nécessaires, est profondément anti-démocratique.

Alors que 53% des Français, selon les dernières études, ne savent toujours pas pour qui voter et contrairement à France Télévisions, BFMTV et CNews qui invitent eux l’ensemble des candidats, la chaîne TF1 viole gravement les règles démocratiques du débat présidentiel.

Ce débat remet en cause l’égalité républicaine.

19 commentaires sur Il faut boycotter TF1

  1. http://snj.fr/content/charte-d'éthique-professionnelle-des-journalistes
    Eh oui cela existe mais nos journalistes sont plus enclin à vendre des pages de pub que de faire leur métier. Lisez la charte surtout sans manger de cacahuètes vous pourriez vous étouffer….de rire….
    BOYCOTTEZ TF1

  2. OK. NDA a eu raison.

  3. Michel Chailloleau // 19 mars 2017 à 10 h 27 min //

    Je ne regrette pas d’avoir regardé les infos de TF1 samedi soir à 20h. Après avoir passé tous les « grands candidats » en revue avec de longs reportages, la journaliste qui avait un sourire ironique irrespectueux, a accordé un court instant en fin de journal à Mr Nicolas Dupont-Aignan. Celui-ci malgré les interventions impolies de la journaliste qui lui coupait la parole, a réussi à expliquer la raison de sa visite. Il a eu parfaitement raison de se lever et de quitter le studio, en direct. Maintenant j’attends que TF1 invite tous les candidats à un débat, même les plus petits.

  4. la Honte de TF1 !

    Les 500 SIGNATURES ne suffisent plus à TF1 qui s’autorise à ne pas reconnaitre l’égalité entre tous les candidats à la présidentielle
    Bravo Mr DUPONT AIGNAN , merci d’être un homme de parole en faveur d’ une représentation politique égalitaire entre tous les citoyens .

  5. Boycott de TF1 est indispensable pour montrer que les media sont au service des citoyens et pas des politiques.ce rappel est indispensable. Il faut supprimer le conseil d’État qui a perdu sa lucidité.

  6. Je ne comprends pas alors pourquoi Macron est invité?
    Tout le monde sait bien qu’il fera moins de 10% au premier tour!
    Tous les candidats ayants reçu leurs parrainages doivent être invités en même temps, c’est une question d’impartialité.
    Un média ne doit pas faire de favoritisme.

  7. chailloleau // 2 mars 2017 à 12 h 12 min //

    Ou est la liberté d’expression et notamment celle des médias car ils donnent l’impression d’être au service, voire à la botte, d’un petit nombre de partis sans aucun respect de la masse des électeurs français qui ne se sentent pas représenter par eux. Le débat politique impose que tous les candidats soient présents afin de préciser leur programme complet, et pas seulement des grandes phrases vides. Messieurs les journalistes, un peu de courage et conduisez vous en hommes libres et responsalbes.

  8. A JP DELAISSE….bis répétita…Ah le PAF ….cul et chemise avec une grande partie du monde politique l’indépendance sous influences n’échappera à personne. Quant aux éclairages politiques sélectifs mieux vaut ne pas être dupe pour tenter de survivre à la médiocritude ambiante.

  9. TF1 est une entreprise lucrative de divertissement, d' »entertainment » comme disent les anglophones. Je déplore comme vous cette façon de procéder mais c’est malheureusement leur vocation. Par contre le service public subventionné par nos redevances devrait assurer cette campagne équitable que nous appelons de nos voeux. Où est France TV sur ce coup?

  10. Gilles Le Dorner // 23 février 2017 à 21 h 37 min //

    Tout cela est bien loin de la liberté de la presse si la presse est déjà bâillon

  11. Delaisse Jean-Paul // 23 février 2017 à 12 h 54 min //

    Vous allez me dire que je rabache ! mais où sont donc ces journalistes indépendants faisant partie de ces chaînes de télé ?
    Eux aussi pourraient réagir contre ce déni de démocratie, de plus illégale !
    Tant que TF1 aura cette vision de la politique, je m’abstiendrai de cette chaîne, même pour l’émission de JL Reichman ou Money Drop, par ailleurs parfaites illustrations de ce que disais Monsieur Lelay !!!

  12. Jean-Dominique GLADIEU // 23 février 2017 à 10 h 05 min //

    Comme vous tous, je boycotterai TF1 le 20 mars. Ce que je fais depuis sa privatisation … Et plus encore depuis que je n’ai plus la télévision comme J. Payen dont j’approuve sans réserve le message !
    Ceci dit, TF1 est un média privé pas un service public. Et sa raison d’être a clairement été exprimée naguère par Patrick Le Lay comme le rappelle judicieusement J. Payen.
    C’est pourquoi, au-delà du scandale ponctuel justement dénoncé en l’occurrence, c’est la démarche même de TF1 qui me dérange. Ceci dit, il est normal que ces messieurs expriment leurs (mauvaises à mon sens) idées mais sans moi.
    Bonne journée à tous.

  13. Ah le PAF ….cul et chemise avec une grande partie du monde politique l’indépendance sous influences n’échappera à personne. Quant aux éclairages politiques sélectifs mieux vaut ne pas être dupe pour tenter de survivre à la médiocritude ambiante.

  14. Je trouve injuste que tous les participants à l’élection présidentielle ne soient pas représentés à TF1 le 20 mars 2017. Je soutiendrai le boycott. Je suis écoeurée de cette pratique devenue hypochrite et mensongère à l’égard du citoyen. On nous force la main sur une France qui s’affaiblit.

  15. Tout à fait d’accord. Cette façon de procéder est inacceptable. Tous les candidats ont le droit de pouvoir s’exprimer afin de permettre aux citoyens de choisir leur candidat en connaissance de cause. Cela confisque le débat démocratique.

  16. Boycotter TF1 ! Je le fais en permanence. N’ayant pas de poste TV.

    Ce n’est pas TF1 seul que vous devriez boycotter chers compagnons, c’est cet instrument d’abrutissement collectif qu’est devenue la télévision. Instrument dont l’usage expose aussi, hélas, à la manipulation des votes !

    Souvenons nous avec quelle élégance M. Lelay, l’ex taulier de TF1 justement, parlait de son drôle de métier :

    « (…) pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (…). »

    M. Lelay, au moins, n’était pas hypocrite !

  17. Espérons que les électrices et électeurs vont réagir et ne pas laisser la porte ouverte aux imposteurs. Nous sommes là dans la droite ligne de mai 68 celle qui s’est moquée du peuple.

  18. Edmond Romano // 22 février 2017 à 16 h 26 min //

    Bien que je ne sois pas électeur de Nicolas Dupont-Aignan (tout le monde l’aura compris ici) je suis tout à fait d’accord avec cette action. Il s’agit purement et simplement d’une grave atteinte au débat démocratique. C’est une honte et un outrage aux électeurs des candidats qui ne seront pas présents à ce débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*