interdire le port du voile …

#NotInMyName : des députés LREM se désolidarisent d’Aurore Bergé sur le voile

La porte-parole du mouvement présidentiel s’apprête à voter un texte d’Éric Ciotti pour interdire le port du voile aux femmes qui accompagnent des groupes d’élèves.

L’ambiance est de plus en plus électrique au sein de La République en marche. Des députés de la majorité, principalement issus de l’aile gauche, n’ont pas apprécié la prise de position de leur collègue Aurore Bergé. La porte-parole du mouvement présidentiel a indiqué mardi sur LCP qu’elle voterait en faveur de la proposition de loi du député LR Eric Ciotti visant à interdire le port du voile aux accompagnants lors des sorties scolaires. « Je suis cohérente avec des convictions que j’ai toujours eues. Je vais assumer la position qui a toujours été la mienne », a-t-elle déclaré.

9 commentaires sur interdire le port du voile …

  1. A Jean Dominique GLADIEU…désolé , mais il ne s’agit pas d’un voile mais d’un FLOLARD !!! Confusion entretenue dans la tête de nombreuses personnes y compris par les médias dont la vocation serait d’aider à discerner !!!!!!!

  2. Jean-Dominique Gladieu // 23 octobre 2019 à 11 h 58 min //

    Flamand Rose a parfaitement résumé la situation.
    Les accompagnatrices ont le droit de conserver le voile lors des sorties scolaires mais les parents ont également de ne pas inscrire leurs enfants à ces sorties.
    Voilà qui serait plus intelligent qu’une loi que les intégristes auraient beau jeu de dénoncer comme « islamophobe » et grâce à laquelle, ils pourraient présenter les musulmans comme victimes de l’intolérance.

  3. Flament Rose : Il se trouve que ces mamans voilées accompagnent des enfants d’une classe en majorité d’origine maghrébine et que seules le plus souvent ces mamans voilées sont présentes pour accompagner les élèves.

  4. Il existe tant de sectes reconnue comme telle qui dans leurs disfonctionnements respective sont plus égaux en droits que dans cette supposé religion de de paix appeler islam.

  5. Quand le » en même temps  » se transforme en Ni Loi, Ni autorisation…c’est de la tambouille de gouvernance à la sauce du  » chérubin du Palais » grand spécialiste du flou à tous les étages de son royaume.

  6. Que des femmes voilées aient le droit d’accompagner des sorties scolaires, soit puisque la loi ne l’interdit pas. Mais si on est contre ce type d’accompagnement et je suis de ceux là on a une possibilité de manifester son opposition. On peut tout simplement refuser d’ envoyer ses enfants à la sortie scolaire et ça c’est le droit des parents. Il suffit simplement d’avoir un peu de courage ce qui manque singulièrement à nombre de nos concitoyens.

  7. La Conviction

    Le mot est lâché.
    En affichant notre intime conviction, c’est tout notre être qui se met en cohérence avec notre âme et avec notre conscience.
    C’est prendre fermement position notamment contre le voile pour les accompagnatrices scolaires, à l’exemple de la porte-parole de LREM A. Bergé ou du député LR E. Ciotti.
    C’est courageux, franc et sans ambiguïté.
    C’est tenir compte des appels majoritaires venus des profondeurs de notre pays qui répètent à longueur de temps à qui veulent bien les écouter, que la France à une histoire, des racines, une culture et qu’elle a suffisamment payé son unité au prix du sang.
    Mais n’oublions pas aussi, l’avis de certains parents d’élèves, écartés du débat sur les accompagnatrices voilées, ce qui est scandaleux quel que soit l’état actuel du droit et de la jurisprudence. Il s’agit de nos enfants ou de nos petits-enfants encore majoritairement chrétiens dans notre pays, me semble-t-il ! On leur dit quoi ? Que c’est une minorité religieuse zélée voire téléguidée, plus pieuse que nos religieuses cloîtrées dans un couvent, qui guide désormais la vie de nos enfants et qui concoure au communautarisme et à la sécession dans nos territoires ?
    Le 1er Ministre E. Philippe s’oppose à une loi et le Ministre de l’Education Nationale J.M Blanquer nous dit que le port du voile n’est « pas souhaitable ».
    Quant au Président Macron, il a beau dire qu’il faut lutter contre le communautarisme sans stigmatiser les musulmans. Mais dans ce cas il faut qu’il commence par convaincre une frange religieuse extrémiste qui reste convaincue que la charia est supérieure aux lois de la République. On n’est pas plus avancé qu’hier !
    Encore une génération et ce n’est plus la question du voile qui se posera mais celle des ténèbres oppressantes.
    Rf 17.10.2019

  8. ET BIEN Moi aussi ,je suis pour l « interdictions du port du voile ,c’est un signe religieux ,point barre

  9. Le gouvernement ne veux pas trop que l’on développe le sujet des pompiers qui se sont fait tabassés par les CRS lors de la manifestation de mardi.
    Ils ont de fait ouvert un nouveau sujet à polémique qui fera des pages de d’écritures et des heures de débat, le port du voile est le sujet idéal.
    Info: je n’écoute pas les infos télévisées ou radio dû à leur teneur en supercheries.
    Francis LEMORT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*