La Commission européenne propose d’ouvrir l’Union aux armées de l’Otan

Et l'Indépendance de la France ?

La Pologne, pays membre de l’Union européenne, particulièrement bien traitée quant aux financements européens, montre l’exemple à ne pas suivre. Avec les subsides de l’Europe elle équipe son arsenal aérien en achetant des avions de combats américain. Où allons-nous ? (AK)

 

La Commission européenne a présenté, le 28 mars 2018, un plan pour un « Schengen militaire » [1].

Contrairement à ce que laisse entendre la référence aux accords de libre-circulation de Schengen, le « Schengen militaire » n’est pas un projet européen, mais une volonté de l’Otan. Il vise non pas à autoriser les armées des États-membres de l’Union à circuler sans formalités sur le territoire de l’Union, mais à accorder ce privilège à toutes les armées de l’Otan (y compris les armées US ou turques).

D’où l’importance accordée prioritairement aux ports et aéroports sur les voies routières.

Ce projet ne doit pas être interprété en fonction de l’actualité (« affaire Skripal »). Il a été conçu par l’Otan il y a deux ans et était déjà évoqué dans un rapport parlementaire européen d’octobre 2016. Selon des documents internes de l’Alliance, il pourrait aussi bien être mis en œuvre en cas de guerre contre la Russie, qu’en cas de soulèvement populaire dans un des États membres de l’Otan (À quand l’armée US pour réprimer des émeutes dans les banlieues des grandes villes ?).

25 des 28 États-membres sont priés d’établir une carte de leurs voies de communication et de préciser les travaux nécessaires sur leurs routes, tunnels et ponts, pour les rendre praticables aux armées de l’Otan. Ils devront aussi s’entendre sur les dispenses nécessaires aux lois et règlements en vigueur interdisant le transport d’armes et matériels militaires sur leur territoire.

[1Joint Communication to the European Parlament and the Council on the Action Plan on Military Mobility, JOIN(2018) 5 final, March 28, 2018.

Source : Réseau Voltaire


Armement : la Pologne prête à acheter à nouveau aux Etats-Unis

Varsovie pourraient acheter jusqu’à 150 missiles AIM-120C-7 AMRAAM pour un coût estimé à 250 millions de dollars. Les Etats-Unis sont prêts à vendre des services de soutien pour la flotte de F-16 de la Pologne. Varsovie pourrait acheter jusqu’à 150 missiles air-air à Raytheon.

Après les missiles antimissiles Patriot (10,5 milliards de dollars), la Pologne pourrait poursuivre ses emplettes d’armements auprès des Etats-Unis. Varsovie a demandé à Washington de lui vendre des services de soutien et de maintien pour sa flotte de F-16, dont les moteurs, pour un montant évalué à 200 millions de dollars. Si elle se concrétise, cette vente permettra donc de maintenir la capacité des F-16 de l’armée de l’air polonaise mis en service en 2006. Ce contrat bénéficiera notamment à Lockheed Martin, UTC, ou encore Harris.

La Pologne souhaite à nouveau acheter des missiles air-air Advanced Medium Range Air-to-Air Missiles (AMRAAM) fabriqué par Raytheon. Varsovie pourrait acheter jusqu’à 150 missiles AIM-120C-7 AMRAAM pour un coût estimé à 250 millions de dollars. Cette vente participe également au soutien des F-16 de la Pologne. Ces missiles devraient en outre améliorer la capacité de la Pologne pour mener ses propres opérations de défense et des opérations menées au sein d’une coalition. La Pologne avait signé en avril 2003 un contrat pour l’achat de 48 F-16 pour un montant de 3,5 milliards de dollars.

 

6 commentaires sur La Commission européenne propose d’ouvrir l’Union aux armées de l’Otan

  1. L’Europe ne doit pas être le terrain de jeux des étasuniens!
    Sortons de l’ OTAN retrouvons notre liberté !

  2. Mais que fait on dans l’OTAN sinon se soumettre et avaler les dangereuses couleuvres US qui veulent nous empêcher de considérer Poutine autrement que comme un ennemi. Non seulement c’est stupide, mais c’est dangereux et le but est de nous vendre des armes pour nous rendre encore plus dépendant des USA, nous entraînant dans leur paranoïa. l’Europe c’est la face non militaire de cette domination US, pour mémoire créé sur une idée US dès 1943 dont Jean Monnet s’est fait le grand promoteur sans considération des peuples, avec le moins de démocratie possible. De Gaulle l’avait pressenti mais seul il ne pouvait faire plus que ce qu’il n’a fait. Ses successeurs depuis Giscard se sont empressés de se vautrer dans le piège US bradant une souveraineté si durement préservée par le général. À part claquer la porte sur les doigts de Bruxelles pour contraindre nos partenaires à reprendre la construction européenne sur un autre pied de type alliance de nations indépendantes et souveraines pour développer des partenariats économiques, militaire… avec une préférence communautaire, je ne vois pas ce qu’on peut faire. C’est ça ou la soumission au diktat US avec toutes les conséquences politiques, économiques et militaires que nous aurons à subir. Le choix est simple mais demande le courage et la ténacité d’un de Gaulle, Macron en est loin, malheureusement.

  3. Que font les chefs d’Etat Européens en matière de Défense Européenne ,donc d’initiatives au développement d’industries capables d’innovations dans les secteurs de l’armement concurrentiel aux autres pays extérieurs à l’Union ?
    Rien ou si peu que les Polonais (et ce ne sont pas les seuls) font leur marché ailleurs !!

  4. Dès son entrée dans l’UE la Pologne s’est révélée le cheval de Troie des USA. Il faut quitter l’Otan donc son commandement militaire intégré où il n’y a que laquais des US. Retrouver un dialogue avec la Russie et des échanges commerciaux bilatéraux fructueux, ce pays européen.

  5. A peine la Pologne est rentrée dans l’Europe Bruxelloise qu’elle achetait des avions de combat étasuniens! comme la hollande d’ailleurs! sans parler de la cde d’hélicoptères annulée!
    Cette Europe ne fonctionne pas parce que il n’y a pas de peuple Européen donc pas de patriotisme!
    La commission de Bruxelles est la tête de pont des Etats-Unis en Europe elle empêche toute organisation indépendante de pays voulant se défendre contre les grandes puissances!
    Les hauts fonctionnaires sont corrompus par les lobbys des multinationales apatrides!
    C’est de la haute trahison!

  6. Latini Jacques // 2 avril 2018 à 10 h 04 min //

    L’achat d’avions américains a été fait à peine intégré à l’Europe ce que je m’étais empressé de dénoncer sur la toile ! Au même titre d’ailleurs que les autres pays européens ! Donc l’hypocrisie est bien une réalité et l’attitude belge actuelle en est bien l’exemple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*