Les raisons de ma colère : "La TVA sociale c’est du pipeau"

qm45_3314908_2_px_470_

Une colère réfléchie…

2002-2012. Cà fait 10 ans que je suis à Debout la République derrière Nicolas Dupont-Aignan

10 ans que sur mon site “Objectif-France” devenu “Gaullisme.fr” je publie articles et documents concernant DLR.

10 ans que dans mes écrits j’épouse la « querelle » gaulliste de Nicolas Dupont-Aignan.

10 ans que je suis de la plupart des combats : référendum de 2005 sur le projet de constitution européenne, élection présidentielle de 2007, la rupture avec l’UMP, élections européennes, régionales …

Mais cette campagne de 2012, pourtant très prometteuse après les 700 signatures, a pris l’eau.

Les thèmes mis en avant par NDA sont si proches de ceux du FN que les électeurs n’ont pas fait la différence. Cette proximité, je la rejette. Le gaullisme n’a rien à voir avec l’extrême-droite. Et le résultat est là. NDA a témoigné, seulement.

En tout cas, la pêche aux voix ne devrait, en aucun cas, se faire au détriment des convictions fortement partagées par les membres du parti gaulliste de Nicolas Dupont-Aignan.

Aujourd’hui, à une semaine du 1er tour*, comment ne pas être surpris par la prise de position du candidat NDA sur la TVA sociale ?

*(Par respect pour DLR, je n’ai pas publié cet article avant le 1er tour – Vidéo à 1’15)

 

Vous trouverez en cliquant ici un document sur la TVA sociale signé … Nicolas Dupont-Aignan
D’après cette vidéo, et à vouloir tout dire et son contraire pour glaner des voix, il s’enfonce… en utilisant le même argument que Laurent Fabius en 2007 contre la TVA sociale…  insupportable.

14 commentaires sur Les raisons de ma colère : "La TVA sociale c’est du pipeau"

  1. Brétagnol // 11 mai 2012 à 20 h 41 min //

    Moi je me sens bien dans le D.L.R. de Dupont AIGNAN… et je me retrouve pleinement dans ses idées et propositions …

  2. La tVA sociale…la fausse bonne idéee qui perdure !
    La TVA est aussi une vraie fausse arme de compétitivité …
    Essayons d’y voir clair.
    La TVA est le moteur principal des finances publiques, particulièrement en France. Il n’ y a guère que le sans facture et les vraies fausses factures qui font que les caisses de l’État ne se remplissent pas (17 Milliards tout de même de TVA non reversée estimés en 2009, le double estimé pour 2010, sans compter plusieurs dizaines de milliards évanouis dans le sans facture et le travail dissimulé).
    C’est en partie à cause de cela que les finances Grecques n’ arrivent pas à se relever et personne au plus haut niveau des pays usuriers qui se penchent sur les difficultés financières helléniques n’ a ,pour ce pays ,dénoncé une quelconque non-compétitivité !!!!!
    L’Irlande ,bien que louée dans les années 2000 comme le berceau des entreprises européennes les plus compétitives a ,elle aussi, fini par sombrer sous le poids de ses dettes,donc de ses rentrées fiscales insuffisantes eu égard à son niveau de dépenses.
    D’ autres pays comme le Portugal, l’Italie,l’Espagne ou encore les pays du printemps Arabe, bien que certainement très compétitifs face à la France dans de nombreux secteurs d’ activité de l’agriculture et des services,cherchent eux aussi des sous pour améliorer l’ état de leurs finances publiques.
    Dire que la TVA va remettre de la compétitivité dans nos secteurs d’ activité économiquement les plus menacés est sans nul doute une tragique illusion.
    La réalité virtuelle qui frappait jusqu’ alors le monde cyber branché des technologies nouvelles, vient maintenant se faire une grande place dans la vie quotidienne de nos sociétés de « nantis » vieillissants mues par des nains politiques touchés pour la plupart par une forme de diarrhée mentale très contagieuse !
    Ainsi en France ,au restaurant on mange essentiellement des taxes, des charges sociales, pour une part alimentaire réelle devenue insignifiante.C’est du reste la maîtrise de cette équation qui fait la fortune des chaînes de restauration rapide et le désespoir des nutritionnistes.
    C’est ensuite pour cette raison que la baisse de la TVA voulue par le candidat sortant et son équipe n’a produit aucun effet,ou presque, sur la relance de la consommation dans ce secteur et surtout sur la réalisation de la promesse d’embauche de quelques 30000 salariés !
    Que dire du café du coin, de son moteur d’ engin de transport au carburant dont le prix est essentiellement constitué de taxes et de charges sociales de distribution, du marché où on achète des carottes dont le prix est essentiellement constitué de frais de transports, de logistiques, de taxes et d’ emballage conditionnement, je pourrai multiplier les exemples de la vie courante.
    La compétitivité entre les fruits et légumes qui arrivent en hiver sur nos étales alors qu ‘ils poussent en été sous nos latitudes devrait-elle s’ améliorer par une augmentation de la TVA sur les importations ?
    Évidemment que non ,sauf pour les esprits faibles qui ne résistent pas au plaisir d’ attendre que nos artichauts bretons,nos fraises du Lot ,nos sardines bretonnes ou nos brebis de pré-salé du Mont St-Michel fassent la qualité de vie des gourmets que nous sommes et non des « benêts » de la mondialisation gastronomique .
    A ce petit jeu nos terroirs éprouvent de réelles difficultés de survie, les agriculteurs et les éleveurs se demandent de quoi demain sera fait et le consommateur constate la cruauté de l’ incitation a manger cinq fruits et légumes par jour.
    Pourquoi la France et d’ autres pays dits avancés sont -ils ainsi en train de brûler à petit feu a désormais une explication : la virtualité de leur mode de vie.
    Palabres perpétuelles de dirigeants politiques aux idées creuses, mobilisation syndicale sans effet notoire, grèves onéreuses et paralysantes sans sortie de conflit positif, remaniement perpétuel des modes de fonctionnement de l’Éducation nationale sans effet significatif sur le niveau général des élèves, parachèvent l’ état de vie courante virtuelle dans laquelle la France s’ est à son tour enfermée jusqu ‘à ce jour.
    C’est sans nul doute la plus grave crise existentielle depuis la dernière guerre qui nous entraîne à vitesse accélérée par des propositions lénifiantes de nos candidat(e)s 2012 à la Présidence de la République vers une catastrophe économique et sociale dont on pourrait faire l’ économie.
    Ainsi notre MOI psychologique, moteur essentiel de l’ existence de l’ être humain, sous les coups de boutoir de cette virtualité à tous les étages, finit par disparaître complètement de la sphère sociétale des pays qui entendent progresser au 3ème millénaire.
    Nous nous désintégrons, avec ou sans nucléaire, et, le soutien psychologique organisé à tout propos ne nous fait pas revenir d’un pouce vers le monde réel où l’ été dans l’hemisphère nord n’ attend pas une hausse de la TVA pour chasser les plagistes des côtes de l’hemisphère sud !!!! .
    Ainsi donc relever le niveau de la TVA, c’est assurément escompter de plus forts revenus pour les caisses de l’Etat mais certainement pas remettre de l’ordre dans nos appétits de consommateurs.
    Il nous faudra néanmoins continuer à digérer ces orientations économiques suicidaires et sans nul doute que nos estomacs finiront par lâcher !
    Bien cordialement dans la tourmente,
    JC BAERT

  3. TVA sociale sur les produits importés de pays à bas salaires y compris d’Europe( lait polonais) oui mais pas de TVA sociale sur les produits français et taxes sur les transactions financières.Combien de français et d’étrangers résidents en France ayant de très bons revenues car un très haut niveau de vie ne payent pas d ‘impôts.L’enrichissement sans cause ….Faire rembourser les banques des fonds versés et des intérêts perçus depuis 1973 sur les sommes prêtées par la banque de France ; et les grandes entreprises qui délocalisent leurs production avec l’aide de l ‘état des sommes versées par la Nation.Il me semble que la famille gaulliste a oubliée le Conseil National de la Résistance.

  4. Yves Le Bras // 27 avril 2012 à 15 h 01 min //

    Alain

    Je suis adhérent à DLR depuis également trés longtemps.

    Comme toi, j’ai adhéré à République Solidaire. J’en suis toujours adhérent et j’ai maintenu la double adhésion.

    Les commentateurs ont glosé sur une certaine dérive droitiére (à les entendre) de NDA comme ils ont glosé comme une dérive gauchiste (toujours à les entendre) de DDV. Toi même, tu as exprimé ton désaccord sur certaines positions de DDV
    .
    Ne crois tu pas que la situation du pays ne justifie t’elle pas une union nationale au lieu de poursuivre des désaccords stériles? La posture de gardien du Temple, en politique, n’a jamais entrainé quelle que chose de bon.

    N’a t’on appris que le gaullisme n’a été majoritaire que lorsqu’il a accepté la cohabitation,en son sein, de gens n’ayant pas la même position politique sur tous les points?

    Alors, ne doit t’on pas accepter les différences chez des gens qui pensent comme nous sur la plupart des points?
    A défaut, nous ne saurons pas répondre à la situation du pays et,trés accessoirement, nous serons réduits à
    notre pré carré qui se réduit de plus en plus.

    Yves

  5. Alain Kerhervé à lil : il n’est pas question de « salir » NDA. Je note simplement, avec preuves à l’appuie, que sur ce sujet très important, il se contredit alors que nous avons tous, à DLR, milité pour l’instauration de la TVA sociale. La TVA sociale est un outil efficace contre les importations « sauvages » et pour la relocalisation. Il aurait dû la défendre tout en montrant que l’application qu’en fait Sarkozy est dérisoire.

  6. OUI , J’ai déjà envoyé ce même message et je le redis;;car j’avais dit mon accord sur un autre thème débattu;
    NDA a raison sur la TVA sociale; De plus , il a rompu avec UMP et il a eu du courage ,; UMP ne propose pas d’autre candidat , mais NDA n’y est pour rien; Il est honnête et ne le salissez pas; Il a fait une campagne courageuse ! Je suis d’accord avec lui !

  7. D’accord avec NDA.

  8. Cher Alain Kerhervé,
    La TVA sociale et ce qu’en pense NDA, cela n’a pas grand intérêt. Ne cherchons pas des querelles minuscules pour dissimuler l’essentiel : est-on pour la souveraineté nationale, oui ou non !
    La vraie question, concernant NDA, c’est :
    – dans la 8° circonscription de l’Essonne, NDA aura-t-il contre lui un candidat UMP ?
    – si oui, il est des nôtres; sinon, il n’a qu’une posture pour s’assurer une sinécure à l’Assemblée nationale. Un point, c’est tout. La politique militante, c’est le combat électoral. En 2007, il a appelé à voter NS, pour cette circonscription, comme il nous l’a dit lui-même (en aparté) à l’université d’été de Dourdan en septembre 2008.
    En 1997, Ph. de Villiers avait été élu contre un candidat RPR, mais seulement au second tour il est vrai. En 2007, François Bayrou – que je considère sans conteste comme un irréconciliable adversaire idéologique – avait été élu contre un candidat PS et contre un candidat UMP : cela lui a donné le droit de parler en opposant véritable.
    Donc, rendez-vous dans pas très longtemps pour savoir qui est véritablement NS… et pour le moment l’UMP ne lui a pas opposé d’adversaire investi « pour ne pas parasiter (sa) candidature » (dixit le site de l’UMP…)
    Par ailleurs, pour peser d’une manière ou d’une autre dans le débat fondamental sur l’avenir de la France, j’ai adhéré fin 2010 au FN, les yeux et les oreilles grands ouverts, sans rien me dissimuler. En particulier, j’écoute sur son site le plus inflexible d’entre nous, François Asselineau. Mais, pour si talentueux qu’il soit en ses conférences, et pour l’avoir rencontré, je sais qu’il ne pèse rien pour le moment rien dans le combat électoral. Est-il interdit de rêver au jour qui viendra où toutes les valeurs du gaullisme, actualisées pour le monde contemporain, seront réunies dans un parti, avec le FN, fait de nos (petites) différences et surtout de notre grand idéal ?
    Sur ce : attendons, attendons, attendons… mais espérons !
    JK

  9. Jean Louis // 26 avril 2012 à 9 h 39 min //

    Loin de ses diplomes, dommage qu’il n’ait rien compris au mécanisme. Les charges supportées par le seul travail ne peuvent plus assurer la protection sociale. Il s’agit donc de transférer les charges du travail vers la consommation. Transparent pour le consommateur. Et augmentation des taxes pour les produits venant de pays sans protection sociale. Sujet technique qui, sans être compliqué, ne peut pas se discuter en trois minutes autour d’un plateau.

  10. Je voudrais dédouaner M. Dupont Aignan sur la TVA sociale revue et corrigée par l’UMP, TVA qui a perdu son jus en route.

    Les charges sociales sont de l’ordre de 100% du salaire de base.

    A combien la TVA sociale façon UMP ? (4 pour mille du chiffre d’affaire d’un tréfileur, interrogé sur « Radio classique ». Du pipeau.

    NDA doit penser aussi que la TVA « sociale » est un moyen de prélèvement, mais qu’il serait prêt à en accepter d’autres pour décharger le coût du travail français.

    Ne lui faisons pas de procès d’intention là-dessus.

    Je n’appartiens pas au FN, mais le mot fasciste ne serait être une insulte, pas plus que le mot socialiste, anarchiste ou communiste. Ce matin je lis que l’Humanité compare Sarkozy à « Pétain fasciste ».

    Rien de plus faux !!! Pétain n’a jamais été fasciste. Sarkozy non plus. Pétain a été un rassembleur en 1940, il a assisté les 2 millions de prisonniers et en a fait libérer près d’un million et a permis aux évadés de vivre en zone libre (Mitterrand). Pétain et son entourage était revenchard. (Lire son procès).

    Si le fascisme c’est être patriote, le dévouement à la nation plutôt qu’au veau d’or, le christianisme plutôt que l’Islam ou tout autre religion dépassée, alors je suis fier d’être fasciste. G.

  11. NDA, a fait une campagne exemplaire et il ne pouvait pas rentrer dans tous les sujets. il a été clair et il n’ y pas plus sourd que quelqu’ un qui ne veux pas entendre. NDA est trop brillant pour beaucoup et la jalousie fait dire n’importe quoi.
    D’abord il n’aurait pas ses parainnages, et puis et puis du blabla par tous les groupuscules gaullises « que de nom ».

    NDA a manqué de quelques personnes ayant du recul et de l’expérience , mais faire ce qu’ il a démontré sort du miracle tout simplement et je ne serai pas fier de le critiquer surtout si vous avez travaillé pendant 10 ans avec lui… Gaullistes, il faut choisir, le patriotisme et le rassemblement, pas l’ UMP et le PS.

  12. Hélas ! hélas ! NDA toujours ou trop souvent à évoquer le parti de la haine ! On ne flirte pas avec ces idées là.
    En juin 44, il y avait encore de nombreux Français pour acclamer Pétain.
    Il faut arrêter avec ce vocabulaire périmé et trouver un autre terme que Souverainiste. La certaine idée de la France ne s’arrête pas à cela.

    Sarko/Le Pen dans le même sac.

  13. Franc Soit // 25 avril 2012 à 8 h 20 min //

    La TVA sociale faisait parti du programme de NDA en 2007. J’ai toujours défendu cette idée. J’en ai bien compris le fonctionnement suite à une conférence faite par DLR sur ce sujet. J’ai applaudi quand le président en place a fait voté cette mesure que je trouve toujours salutaire pour notre pays. J’attendais que NDA soutienne cette mesure. Ce fut tout le contraire et je n’ai pas compris. J’ai pensé qu’il devenait comme les autres à faire de l’antisarkozisme primaire. Dommage ce manque de cohérence sans aucune explication.

  14. sophieBesnaultRossigneux // 25 avril 2012 à 8 h 03 min //

    Le protectionnisme intelligent n’ est il pas une tva sociale , MAIS  » affinée  » ? D’autre part on ne peut en vouloir à N.D.A. d’avoir multiplié les offensives tous azimuts à l’égard de Sarkosy et ses porte-paroles ,ses journalistes-vassaux tellement méprisants à l’égard de la personne et surtout du patriotisme du 21è siècle et d’une certaine idée de la France que nous voulons ne pas laisser mourir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*