Philippe Seguin

Henri Guaino : «La France n’a pas besoin d’avoir moins de riches, elle a besoin d’avoir moins de pauvres !»

19 septembre 2012 // 9 commentaires

Vous êtes candidat à la présidence de l’UMP en défendant un message gaulliste. Jean-François Copé peut avoir une image plus droitière ou plus libérale, mais ne craignez-vous pas, dans l’esprit de vos électeurs, une confusion avec celle de François Fillon qui peut aussi apparaître comme gaulliste ? Henri Guaino : Chacun y reconnaîtra son gaullisme. Moi, si je me reconnaissais dans ce qui est dit aujourd’hui dans cette campagne, je ne me présenterais pas. Si je trouvais que c’est mieux dit que je ne pourrais le dire, je ne me présenterais pas. ... [...]

Il y a un an, Philippe Seguin nous quittait

2 janvier 2011 // 0 commentaire

  21 avril 1943 Naissance à Tunis 1970 Sortie de l’ENA 1978-2002 Député RPR des Vosges 1986-1988 Ministre des affaires sociales et de l’emploi 1992 Affronte [...]

P. Seguin : un adieu douloureux.

12 janvier 2010 // 0 commentaire

Beaucoup d'émotion ce jeudi matin. Philippe Seguin nous a quitté à 66 ans. Cette émotion, partagée par tous les gaullistes n'est pas un "hommage convenu" comme les médias nous en abreuvent depuis l'annonce de sa disparition. Pour ma part, j'espérais un retour en "politique" de cet homme franc, massif, qui imposait le respect. Avec d'autres, il aurait pu, une nouvelle fois, servir la France et la République, ses deux passions, comme tout gaulliste digne de ce nom. « L'Europe que l'on nous propose n'est ni juste, ni libre, ni efficace. Elle enterre la conception de la souveraineté nationale et les grands principes issus de la Révolution : 1992 est littéralement l'anti 1789 » [...]

Marianne.fr lance Seguin

7 novembre 2009 // 0 commentaire

Sarkozy, c’est lui !     Le pays se cherche désespérément un opposant crédible au chef de l’Etat. Mais il est tout trouvé: c’est Philippe Séguin alias le leader [...]
1 2 3