Charles de Gaulle

L’appel du 18 juin

15 juin 2010 // 0 commentaire

Il y a 70 ans, l’appel du 18 juin 1940, Charles de Gaulle entre dans l’Histoire. Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. [...]

Les vidéos sur Charles de Gaulle

15 juin 2010 // 0 commentaire

       « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. Ce qu’il y a en moi, d’affectif imagine [...]

Le SNES, antigaulliste …

6 juin 2010 // 0 commentaire

… primaire et sarkozyste secondaire Eric Conan – Marianne Marianne s’engage avec Eric Conan. Qui désapprouve la pétition du SNES exigeant la suppression [...]

La France, première servie

10 mai 2010 // 0 commentaire

  par Raphaël Dargent – Questions de Pierre-Yves Rougeyron – version PDF (A imprimer) Le texte de cet entretien est à paraître aux éditions DDB dans le cadre [...]

« Mémoires d’outre-Gaulle »

29 avril 2010 // 0 commentaire

Ils ne sont plus qu'une poignée, ceux qui peuvent se targuer d'avoir, dès juin 1940, rejoint le général de Gaulle à Londres ; participé, en 1942, à la légendaire bataille d'El-Alamein contre l'Afrika Korps du général Rommel ; et combattu, en 1944, au sein de la fameuse 2e DB du général Leclerc. Aujourd'hui âgé de 87 ans, Yves Guéna est de ceux-là. Il en est fier et cela est plus que légitime. Pour autant, sa glorieuse jeunesse n'occupe que quelques pages dans le livre qu'il publie aujourd'hui. L'ayant déjà racontée dans Le Temps des certitudes (Flammarion, 1982), il a fait le choix, ici, de revenir sur une période de sa vie dont il ne s'était pas encore fait le mémorialiste : les années postérieures à 1969. [...]

La politique arabe du général de Gaulle

18 avril 2010 // 1 commentaire

C’est à la fin des années 1920, que le Général de GAULLE fort de son expérience personnelle, tant pour l’avoir vu que pour l’avoir vécu, comme il disait dans « l’Orient compliqué », s’ouvre à lui une réalité à laquelle il était sensible par l’extrême fragilité de sa construction résultant d’un accord diplomatique heurtant de ce fait le sentiment national des peuples soumis à une domination étrangère. C’est en prenant contact avec le Liban, qu’il découvre toute la complexité de cette région, il s’exprime en ces termes : « Les liens entre la France et le Liban s'illustrent par leur solidité et leur sincérité. Si la France est investie d'une mission en Orient, le Liban est, de son côté, investi d'une mission en Europe. C'est pourquoi il importe à nos deux pays de demeurer en accord, solidaires, non seulement sur les questions d'ordre pratique, mais également sur les questions politiques. [...]

Le capitaine de Gaulle …

16 avril 2010 // 0 commentaire

1924 marque un double évènement dans la carrière du capitaine de Gaulle : la publication de son premier ouvrage coïncide avec sa sortie de école supérieur de Guerre, dont les professeurs se piquent de psychologie autant que de science militaire. La première année de stage, de Gaulle est noté ainsi : "Intelligence très vive, culture générale très étendue, de la facilité, voit juste sur le terrain, donne des ordres clairs, a de la décision, très travailleur. "Personnalité très développée, grosse confiance en soi. Doit arriver à d'excellents résultats s'il se livre avec in peu plus de bonne grâce et s'il consent plus facilement à se laisser discuter. A très bien réussi dans toutes les branches de l'armée". La seconde année, à l'issue d'un voyage d'état-major de la promotion, le dossier militaire de Charles de Gaulle reçoit au chapitre "Appréciations détaillées", les notes suivantes : "Officier intelligent, cultivé et sérieux ;du brillant et de la facilité ; très bien doué ; beaucoup d'étoffe. [...]
1 28 29 30 31 32 33