C. de Gaulle

Le capitaine de Gaulle …

16 avril 2010 // 0 commentaire

1924 marque un double évènement dans la carrière du capitaine de Gaulle : la publication de son premier ouvrage coïncide avec sa sortie de école supérieur de Guerre, dont les professeurs se piquent de psychologie autant que de science militaire. La première année de stage, de Gaulle est noté ainsi : "Intelligence très vive, culture générale très étendue, de la facilité, voit juste sur le terrain, donne des ordres clairs, a de la décision, très travailleur. "Personnalité très développée, grosse confiance en soi. Doit arriver à d'excellents résultats s'il se livre avec in peu plus de bonne grâce et s'il consent plus facilement à se laisser discuter. A très bien réussi dans toutes les branches de l'armée". La seconde année, à l'issue d'un voyage d'état-major de la promotion, le dossier militaire de Charles de Gaulle reçoit au chapitre "Appréciations détaillées", les notes suivantes : "Officier intelligent, cultivé et sérieux ;du brillant et de la facilité ; très bien doué ; beaucoup d'étoffe. [...]

L’éloquence de Charles de Gaulle et André Malraux…

9 mars 2010 // 0 commentaire

Le politique et l’épique sont ordinairement voués à s’opposer, parce qu’ils renvoient à deux conceptions radicalement différentes de la destinée humaine. En politique, l’efficacité est avant tout recherchée : le destin de la Cité repose entre les mains des décideurs, qui possèdent le pouvoir et en usent pour façonner l’Histoire en fonction de leurs vœux. Parce qu’elle s’attache à la réalité concrète (celle de l’Etat), la politique est science de la matière ; Charles de Gaulle le proclame lors d’une conférence de presse : « Il n’y a pas de politique qui vaille en-dehors des réalités », puis quelques années plus tard dans une allocution : « La politique n’est rien d’autre que l’art des réalités ». [...]

2010 : A tous les Français

28 décembre 2009 // 1 commentaire

La force de De Gaulle, c'est qu'il parle toujours aux Français. Je suis entré dans la peau du Général, mais il a fini par avoir la mienne. Il me tient, il est toujours là dans les recoins de ma personne et, lorsque l'on me voit, on pense à lui. De là, mon amour de la France et sa défense à tous crins. "On devient ce qu'on admire", dit Gandhi. Cinquante ans après, on me demande toujours : "Est-ce que De Gaulle vous a reçu ? L'avez-vous vu ? Quelle était votre relation ?" Je réponds à cela dans ces pages. Certaines choses inconnues des Français se trouvent consignées dans ce livre où mes confessions se mêlent à l'Histoire de notre pays. Bien sûr, les anecdotes drolatiques, comiques et parfois très émouvantes, je vous l'assure, y fleurissent aussi [...]

Résistance et Renouveau Gaulliste

27 décembre 2009 // 1 commentaire

  par Geneviève Blache Aujourd’hui, nombre de personnes se réclament du gaullisme, et nous ne pouvons que nous en féliciter. Cependant, peu nombreuses sont celles qui [...]

L’œuvre inachevée du général de Gaulle

4 décembre 2009 // 0 commentaire

Le Général de Gaulle fût le libérateur de la Patrie. D’abord contre les ennemis internes de la nation, « la France trahie par ses élites dirigeantes et par ses privilégiés » et cela grâce aux sacrifices de Français restés en France, à qui il a su faire partager sa foi dans notre pays, « mais le coté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle même qu’au premier rang » Quel partage, depuis des années, quelque chose de fort, unit à nouveau les Français, autre chose que l’esclavage partagé pendant trop longtemps. Nous pouvions enfin lever la tête et dire NON. H. Fouquereau, Secrétaire Général du Forum pour la France [...]

De Gaulle : le sens de l’histoire

11 novembre 2009 // 0 commentaire

  par Christine Alfarge (http://www.academie-gaullisme.fr/accueil/accueil.html)   « Puisque tout recommence toujours, ce que j’ai fait sera tôt ou tard une source [...]

Charles De GAULLE, le plus apprécié

5 novembre 2009 // 0 commentaire

Les Français toutes tendances politiques confondues considèrent Charles de Gaulle comme le meilleur des anciens présidents de la Ve république, devant son successeur [...]

De Gaulle : « une certaine idée de la France »

13 octobre 2009 // 0 commentaire

18 juin 1940, 18 heures. Stephen Tallents, directeur des informations de la BBC, accueille un général français en exil au quatrième étage du studio d’Oxford Circus. Son arrivée à longues enjambées, sa taille immense et sa voix très grave génèrent une présence hors normes : l’assistance est subjuguée. On lui demande un essai de voix. Il dit seulement « la France ». Elle seule importe. Elle seule occupe ses pensées, chacune d’elles. A Londres, l’ectoplasme-idée France a complètement intégré son réceptacle : la symbiose est accomplie, parfaite. La longue carcasse porte et supporte les avanies de la mère patrie, endosse la honte nationale de la capitulation [1]. [...]

De Gaulle : Du CFLN au GPRF

29 septembre 2009 // 0 commentaire

1943 De Gaulle s’affirme auprès de ses alliés 14-27 janvier Conférence d’Anfa (Casablanca): Roosevelt, Churchill, Giraud, de Gaulle. 26 janvier Les trois [...]

La libération de Paris…

25 août 2009 // 0 commentaire

Paris, Paris outragé… 25 août 44 – C’est la fin d’une terrible journée. A pied, fendant la foule, le général de Gaulle arrive à l’Hôtel [...]
1 2 3