C. de Gaulle

L’éloquence de Charles de Gaulle et André Malraux…

9 mars 2010 // 0 commentaire

Le politique et l’épique sont ordinairement voués à s’opposer, parce qu’ils renvoient à deux conceptions radicalement différentes de la destinée humaine. En politique, l’efficacité est avant tout recherchée : le destin de la Cité repose entre les mains des décideurs, qui possèdent le pouvoir et en usent pour façonner l’Histoire en fonction de leurs vœux. Parce qu’elle s’attache à la réalité concrète (celle de l’Etat), la politique est science de la matière ; Charles de Gaulle le proclame lors d’une conférence de presse : « Il n’y a pas de politique qui vaille en-dehors des réalités », puis quelques années plus tard dans une allocution : « La politique n’est rien d’autre que l’art des réalités ». [...]

2010 : A tous les Français

28 décembre 2009 // 1 commentaire

La force de De Gaulle, c'est qu'il parle toujours aux Français. Je suis entré dans la peau du Général, mais il a fini par avoir la mienne. Il me tient, il est toujours là dans les recoins de ma personne et, lorsque l'on me voit, on pense à lui. De là, mon amour de la France et sa défense à tous crins. "On devient ce qu'on admire", dit Gandhi. Cinquante ans après, on me demande toujours : "Est-ce que De Gaulle vous a reçu ? L'avez-vous vu ? Quelle était votre relation ?" Je réponds à cela dans ces pages. Certaines choses inconnues des Français se trouvent consignées dans ce livre où mes confessions se mêlent à l'Histoire de notre pays. Bien sûr, les anecdotes drolatiques, comiques et parfois très émouvantes, je vous l'assure, y fleurissent aussi [...]

Résistance et Renouveau Gaulliste

27 décembre 2009 // 1 commentaire

  par Geneviève Blache Aujourd’hui, nombre de personnes se réclament du gaullisme, et nous ne pouvons que nous en féliciter. Cependant, peu nombreuses sont celles qui [...]

L’œuvre inachevée du général de Gaulle

4 décembre 2009 // 0 commentaire

Le Général de Gaulle fût le libérateur de la Patrie. D’abord contre les ennemis internes de la nation, « la France trahie par ses élites dirigeantes et par ses privilégiés » et cela grâce aux sacrifices de Français restés en France, à qui il a su faire partager sa foi dans notre pays, « mais le coté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle même qu’au premier rang » Quel partage, depuis des années, quelque chose de fort, unit à nouveau les Français, autre chose que l’esclavage partagé pendant trop longtemps. Nous pouvions enfin lever la tête et dire NON. H. Fouquereau, Secrétaire Général du Forum pour la France [...]

De Gaulle : le sens de l’histoire

11 novembre 2009 // 0 commentaire

  par Christine Alfarge (http://www.academie-gaullisme.fr/accueil/accueil.html)   « Puisque tout recommence toujours, ce que j’ai fait sera tôt ou tard une source [...]

Charles De GAULLE, le plus apprécié

5 novembre 2009 // 0 commentaire

Les Français toutes tendances politiques confondues considèrent Charles de Gaulle comme le meilleur des anciens présidents de la Ve république, devant son successeur [...]

De Gaulle : « une certaine idée de la France »

13 octobre 2009 // 0 commentaire

18 juin 1940, 18 heures. Stephen Tallents, directeur des informations de la BBC, accueille un général français en exil au quatrième étage du studio d’Oxford Circus. Son arrivée à longues enjambées, sa taille immense et sa voix très grave génèrent une présence hors normes : l’assistance est subjuguée. On lui demande un essai de voix. Il dit seulement « la France ». Elle seule importe. Elle seule occupe ses pensées, chacune d’elles. A Londres, l’ectoplasme-idée France a complètement intégré son réceptacle : la symbiose est accomplie, parfaite. La longue carcasse porte et supporte les avanies de la mère patrie, endosse la honte nationale de la capitulation [1]. [...]

De Gaulle : Du CFLN au GPRF

29 septembre 2009 // 0 commentaire

1943 De Gaulle s’affirme auprès de ses alliés 14-27 janvier Conférence d’Anfa (Casablanca): Roosevelt, Churchill, Giraud, de Gaulle. 26 janvier Les trois [...]

La libération de Paris…

25 août 2009 // 0 commentaire

Paris, Paris outragé… 25 août 44 – C’est la fin d’une terrible journée. A pied, fendant la foule, le général de Gaulle arrive à l’Hôtel [...]
1 2 3