L’Europe : Maastricht et Lisbonne

L’Europe que l’on nous propose n’est ni juste, ni libre, ni efficace. Elle enterre la conception de la souveraineté nationale et les grands principes issus de la Révolution : 1992 est littéralement l’anti 1789. Philippe Séguin

Depuis le départ du Général en 1969, mais surtout après son décès le 9 novembre 1970, sa voix manque. Les Européens supranationaux se sentent plus libres… mais l’ombre de Charles De Gaulle est toujours présente. Il a donné une emprunte pour longtemps au débat européen. Deux traités ont été validés depuis : Maastricht et Lisbonne.

Traité de Maastricht

Le traité européen communément appelé traité de Maastricht est le traité fondateur de l’Union européenne[1]. Il structure l’Union européenne autour de trois piliers : les Communautés européennes, la Politique étrangère et de sécurité commune, et la coopération policière et judiciaire en matière pénale. Il institue l’Union économique et monétaire (Euro).

Le traité de Maastricht a été signé par l’ensemble des douze États le 7 février 1992, pour une application au 1er novembre 1993.

Le Royaume-Uni et le Danemark ayant obtenu les dérogations qu’ils souhaitaient avant de signer le traité, la ratification ne semble, a priori, soulever de difficultés sauf que …

Le 2 juin 1992, la consultation référendaire au Danemark se traduit par un Non avec 50.7% des suffrages Pour contourner la difficulté, un second référendum sera organisé le 18 mai 1993 avec 56,8% de Oui. …

[1] Il modifie en premier lieu le traité instituant la Communauté économique européenne (CEE, à Rome en 1957) qui deviendra celui instituant la Communauté européenne (TCE) mais également ceux instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA en 1951) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom, à Rome en 1957).

Lire la suite au format PDF – Extrait du livre « Découvrir, comprendre De Gaulle » paru en février 2020. Une biographie complète.

3 commentaires sur L’Europe : Maastricht et Lisbonne

  1. Je viens de parcourir le passage de la conférence de presse de C. De Gaulle du 15 mai 1962 qui ne renie pas sa patrie, élément humain, sentimental, avant d’évoquer celle de Dante, Goethe ou Chateaubriand tout en considérant qu’il ne peut y avoir d’Europe possible que celle des Etats valables, légitimes et particulièrement quand il s’agit d’aborder les questions d’action, d’autorité et de responsabilité dans la construction de l’Europe.
    Et de poursuivre plus tard avec cette même logique dans « Mémoires d’espoir »de1970 :  » Quelle profondeur d’illusion ou de parti pris faudrait-il plonger, en effet, pour croire que des nations européennes, forgées au long des siècles par des efforts et des douleurs sans nombre, ayant chacune sa géographie, son histoire, sa langue, ses traditions, ses institutions, pourraient cesser d’être elles-mêmes et n’en plus former qu’une seule ?
    Il parle du cas de l’Angleterre, grand Etat et nation fidèle à elle-même qui ne consentirait jamais à se dissoudre dans quelque utopique construction. On découvre la réalité toute criante de cette « prédiction » lorsque le Royaume Uni sort de l’Union Européenne définitivement le 31 janvier 2020 suite au référendum de juin 2016 approuvant le Brexit avec près de 52% des voix au titre de l’article 50 du traité sur l’Union Européenne.

  2. Chacun sait (enfin nous le pensons) que la Politique se meure à l’aune des engagements sincères et désintéressés des Hommes et femmes qui en font leur cheval de bataille. Hélas au Parlement Européen siègent en majorité les « recyclés » exclus électoralement des systèmes politicards Nationaux. Que voulez -vous que cela done ? On ne fait pas des avions supersoniques, Européens fussent-ils, avec des pièces de bicyclettes !!!!!

  3. CHIRAC ET SES SUIVANTS N ÉTAIENT PAS DES GAULLISTES I
    ILS ONT TOUT BRADE
    LA CONSCRIPTION NATIONALE, les fleurons industriels, indépendance des fabrications et des livraisons, Merci P.juillet qui avait su s’opposer a la vente de SANOFI au nom de l’intelligence économique qu’il dirigeait à cette époque car SANOFI et PASTEUR sont la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*